Accueil Articles Société ID'EAU: des idées pour les berges de Haute-Garonne

ID’EAU: des idées pour les berges de Haute-Garonne

Signature de la convention de partenariat ideauL’union des Métiers de l’Industrie Hotelière (UMIH),la Compagnie d’Exploitation des Ports (CEP) ainsi que le Groupe Véolia environnement se sont retrouvés la semaine dernière pour la signature de la convention ID’EAU.


La convention ID’EAU, laboratoire fluvial d’idées du Grand Sud a plusieurs missions. Elle devrait, entre autres, susciter, promouvoir et accompagner des projets permettant de valoriser les activités des professionels des métiers fluviaux. Ce projet doit également contribuer au développement des ports et de l’économie locale.

ID’EAU est porteur de valeurs de développement durable comme la préservation de la biodiversité, le développement des activités fluviales et nautiques, mais il devrait aussi pérenniser les emplois que génère celles-ci.

Quelques projets ont déja été initiés comme un “schéma d’organisation des espaces portuaires du Grand Toulouse”. Celui-ci met en avant des questions comme le développement des ports techniques toulousains ou le traitement des bateaux en fin de vie.

Egalement initié, le projet Gouel’Net; ce bateau est entièrement éco-conçu. Il est chargé d’assurer le propreté des ports et du littoral, et a attiré l’attention du Grenelle de la mer.


Objectif: La conférence mondiale des canaux en 2013

Cette conférence réunit tous les spécialistes mondiaux de la batellerie afin de réfléchir aux conditions d’entretien et de conservation des canaux. Ils confrontent également les différentes méthodes de gestion de ces canaux, notamment en matière de protection de l’environnement.

Christian Moutous, président du secteur batellerie de l’UMIH, émet des réserves quant au fait que Toulouse soit un modèle de gestion des berges et déplore le “quasi abandon de la Garonne”. Pourtant, il pense que sa réhabilitation pourrait créer des emplois. Il espère donc “que cette conférence réveille une politique qui ne s’occuppe pas du tout des voies d’eau”.

Du même avis, Jacques Coutelle, directeur de la CEP, considère cette conférence mondiale comme “un extraordinaire challenge”. Il ajoute “C’est à nous de travailler au mieux afin de démontrer ce dont nous sommes capables.”

Anthony Vandaele

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici