Accueil Articles Société Défi propreté: Toulouse part de loin

Défi propreté: Toulouse part de loin

Poubelle Mac DoLa semaine passée, Alexandre Marciel, adjoint au maire chargé de la logistique municipale a signé une charte avec les chaînes de restauration rapide implantées à Toulouse. Cette signature qui s’inscrit dans le cadre du défi propreté lançé en Octobre est l’occasion de faire un bilan de l’opération.

 

Le défi propreté a été lançé par la municipalité en fin d’année. Cette opération vise à rendre les rues toulousaines plus propres grâce à 100 mesures. Parmi ces projets, la réorganisation des horaires du personnel de voirie qui est plus sollicité pendant les périodes critiques comme les fins de semaine, mais pas d’augmentation des effectifs pour l’instant.

Alexandre Marciel se félicite aussi d’avoir insisté afin de réhabiliter les cani-parcs dont le nombre devrait être doublé d’ici un an. Cependant, cela ne représente qu’une quarantaine d’espaces au total sur toute la ville rose. “Ce ne sera jamais suffisant, certes” admet l’élu, “mais c’est déja un progrès puisque ce n’était même plus à l’ordre du jour. Tout le monde avait baissé les bras devant le vandalisme et le non-respect de ces zones.”

A cela s’ajoutent d’autres mesures comme la mise en place de “sanisettes” gratuites dès octobre 2011. Là encore, Alexandre Marciel reconnait que ces 20 équipements ne vont pas suffir. “Il faut aussi développer des WC publics, continuer à installer des containers enterrés, et surtout installer des bennes à verre notemment à la Daurade ou à St Pierre. Mais on doit faire cela en réfléchissant. Pour l’instant il faut rattrapper le retard en agissant vite. Mais rien que la collecte des cartons des commerçants coûte très cher et on ne peut pas dépasser le budget qui est d’un dixième des dépenses du grand Toulouse”

 

Une charte pro-active

La dernière résolution municipale est la signature d’une convention entre les établissements de restauration rapide toulousains et la municipalité. Si ces chaînes s’engagent déja à réduire leurs déchets et à sensibiliser leurs clients, cette signature officialise le partenariat entre les restaurants et la municipalité.

Alexandre Marciel insiste: “Il faut donner aux gens les moyens de jeter correctement, en mettant en place les bonnes infrastructures. J’ai envie de croire que chacun saura retrouver son bon sens et être plus attentif. Pour les irréductibles souilleurs, pas le choix: il vas falloir développer les sanctions.”

Anthony Vandaele

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici