Accueil Articles Société Une peine en sursis pour Frédéric Lievy

Une peine en sursis pour Frédéric Lievy

Frédéric LievyFrédéric Lievy et sa famille, gens du voyage sédentarisés depuis de nombreuses années à Frouzins, sont menacés d’expulsion par le maire. Frédéric comparaissait mardi matin devant le tribunal de grande instance de Toulouse.


Depuis 2007, Frédéric Lievy a installé sa caravane et son exploitation agricole sur un terrain à Fronzins, dont il est propriétaire. « A trois reprises, le permis de construire qu’il demandait, lui a été refusé par la mairie » nous apprend Brigitte D’Allava, membre du DAL (Droit au logement). Son habitation et son élevage de volailles, considérés comme irréguliers aux yeux de la loi, sont menacés de destruction depuis décembre dernier.

Mardi matin, son audience s’est tenue au tribunal de grande instance de Toulouse. A cette occasion,  le DAL, Don quichotte, les verts, le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), entre autres, appelaient au rassemblement, devant le tribunal en signe de soutien.

Le verdict a finalement été plutôt clément avec l’agriculteur, qui a jusqu’au mois d’octobre pour régulariser sa situation. Le permis de construire lui était jusqu’ici refusé au motif de l’insuffisance de son exploitation agricole. Mais les dernières acquisitions de terres exploitables de Frédéric Lievy, pourraient faire pencher la balance en sa faveur.

La menace Loppsi commence à planer au dessus des toits des logements alternatifs. Les premières sentences tombent. N’ayant pu empêcher sa ratification par le sénat, les associations du collectif anti Loppsi comptent bien contester cette loi au cas par cas. Brigitte D’Allava, qui était présente devant le tribunal mardi pour soutenir Frédo, n’a pas manqué de le préciser, «avec cette loi, on pourra détruire ces habitats sous 48 heures, sans jugement. C’est un déni de justice ».

 

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici