Accueil Articles Société Aides sociales, pouvoir d'achat, les seniors haussent le ton

Aides sociales, pouvoir d’achat, les seniors haussent le ton

manifestation retraitésCe matin à Jean Jaurès, une centaine de retraités manifestaient contre la suppression des aides sociales et médicales.

 

« Les aides sociales ne cessent de baisser, le pouvoir d’achat augmente, les pensions stagnent, comment voulez vous qu’on s’en sorte? »s’exclamait Édouard Pivotsky membre du bureau des retraités en métallurgie. En effet, il semblerait que les conditions de vie des retraités se détériorent de jours en jours. Plusieurs raisons pour expliquer ce phénomène, premièrement comme l’explique  Édouard Pivotsky, auparavant les retraités voyaient une revalorisation annuelle de leur pension de retraite de 3%, elle diminue désormais chaque année (la pension de retraite s’élève à 1,8 % cette années), alors que le pouvoir d’achat, lui, augmente sans cesse. Il est clair que l’écart entre le « coût de la vie » et les revenus des séniors est considérable. Par ailleurs, certains d’entre-eux sont même obligés de renoncer à leur mutuelle pour faire des économies.

 

Ensuite le gouvernement devrait, dans un futur proche, mettre en place une réforme qui limiterait la distribution des aides sociales pour les personnes âgées (L’APA), autre fois gratuites et accessibles pour tous. La nouvelle reforme  supprimerait également les aides sociales pour les personnes faisant parties du Gir 4*. Le problème est que cela représente 50% des personnes retraités. De plus, les distributions de ces aides ne seraient plus gratuites, mais belle et bien basées sur des assurances privées telles  que  le patrimoine par exemple.

 

Les conséquences d’un tel remaniement sont importantes, surtout pour les familles possédant un faible revenu. Les séniors demandent, pour ces multiples raisons, une revalorisation de leur pension de retraite, une baisse des prix, et une augmentation des remboursements de frais de santé.

« Le prix des légumes a, en quelques années, augmenté de 15%, les produits laitiers aussi ,par contre nos aides sociales et médicales, elles, stagnent, et nos pensions de retraites augmentent que très peu… » . explique Claude Glaise Marti, représentante du bureau syndical de la CGT. On ne connait pas encore la réaction  du gouvernement vis à vis de ces contestions, cependant les retraités ne semblent pas prêt à renoncer et pourraient reconduire ce genre de manifestations de plus en plus souvent .

Buhagiar Rémi

 

*les personnes âgées sont segmentées en 4 groupes qu’on nomme Gir, le Gir 1 contient les personnes les plus atteintes et le 4 les moins.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici