Accueil Articles Société Sanofi : l'avenir du site de Toulouse toujours en suspens

Sanofi : l’avenir du site de Toulouse toujours en suspens

Manifestation des salariés toulousains de Sanofi le 12 juillet dernier.Suite au comité central d’entreprise de Sanofi qui se tenait hier à Paris, le groupe pharmaceutique a fait des annonces. Le plan de restructuration est confirmé et 900 postes seront supprimés en France. L’avenir du site de Toulouse est toujours en suspens.

 

Sanofi veut supprimer 900 postes en France d’ici 2015. Si cette décision annoncée hier par le laboratoire pharmaceutique confirme la restructuration annoncée par le groupe début juillet, la perte d’effectifs est moins importante que prévu. Concernant le site de Toulouse, aucune annonce précise n’a été faite puisque selon un communiqué de Sanofi « la vocation du site de recherche de Toulouse reste à préciser ». En effet la direction veut réunir un groupe de travail pour le « cas toulousain » avec le gouvernement et les politiques locaux. Voici les réactions de ceux-ci :

Pierre Cohen, maire de Toulouse : « Je souhaite que la direction de Sanofi renoue le dialogue social avec les syndicats pour que la future réorganisation se fasse dans le respect, la reconnaissance et la transparence avec les salariés. Par ailleurs, je demande à Arnaud Montebourg d’organiser le plus rapidement possible une table ronde avec la direction du groupe pharmaceutique, les syndicats, les élus locaux et le ministère pour travailler ensemble sur l’avenir du site toulousain. »

Martin Malvy, président du conseil régional de Midi-Pyrénées : « Les infos dont nous disposons sont trop partielles pour émettre un avis. Que la pression exercée sur la direction de Sanofi par le gouvernement, les élus et les organisations syndicales ait conduit à la présentation d’un dispositif moins catastrophique est une chose. Mais qu’en sera t-il exactement pour le site de Toulouse ? C’est une information dont je ne dispose pas. Or, il était le plus menacé. Nous devons rester donc très vigilants et maintenir autant qu’il le faudra nos démarches tant auprès de la direction que du ministère. ».

Pierre Izard, président du conseil général de Haute-Garonne : « Le Conseil Général de la Haute-Garonne reste donc plus que jamais mobilisé aux côtés des salariés du pôle toulousain de Sanofi  dans leur légitime revendication pour l’instauration d’un vrai dialogue social contre les licenciements et contre la tentation du groupe pharmaceutique de faire le choix inacceptable des actionnaires au détriment des salariés et d’une activité locale  de recherche de très grande qualité. »

Jean-Luc Moudenc, député de Haute-Garonne : « Je ne traiterai pas les dirigeants de «patrons voyous», car l’invective ne solutionne aucun problème et rend impossible, au contraire, la recherche d’un compromis. J’appelle cependant la Direction de Sanofi à la responsabilité dans ses choix et au respect du travail de ses employés, valeurs qui sont à la base des entreprises impliquées dans la réussite collective. Parce que je crois au capitalisme social et non au capitalisme financier. »

A noter que Jean-Luc Mélenchon sera à Toulouse ce jeudi pour manifester au coté des salariés du site toulousain.

 

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici