Lot. Deux chasseurs jugés pour la mort de Morgan Keane

64
Lot. Deux chasseurs jugés pour la mort de Morgan Keane cdr
Lot. Deux chasseurs jugés pour la mort de Morgan Keane
cdr

Après l’accident de chasse qui a coûté la vie à Morgan Keane dans le Lot, un chasseur et le directeur de battue vont être jugés ce jeudi à Cahors.

Le jeune homme d’origine britannique âgé de 25 ans a été fauché par un le tir d’un chasseur en décembre 2020, alors qu’il coupait du bois dans son jardin. Il est une victime collatérale d’un accident de chasse qui a dérapé près du village de Calvignac, dans le Lot.

Le tireur qui détenait son permis depuis 6 mois, participait au moment de l’accident à une battue au sanglier dans la commune. Cet homme de 35 ans connaissait mal les lieux, et avait été posté sur un terrain où la chasse n’était pas autorisée.

Le directeur de la battue dans le box

Les villageois sous le choc avaient dénoncé à l’époque la proximité des tirs des chasseurs avec les habitations. Pour exprimer leur désaccord, près de 900 personnes s’étaient réunies pour rendre hommage à la victime lors d’une marche blanche, et apporter du soutien à son petit frère, qui se retrouve orphelin. Leurs parents respectifs étant décédés il y a plusieurs années.

Le chasseur à l’origine du tir, a été mis en examen pour « homicide involontaire » et placé sous contrôlé judiciaire. La présence au procès du directeur de la battue, un chasseur expérimenté de 51 ans, également jugé pour « homicide involontaire », a été saluée par les proches de la victime.

 

Pierre-Jean Gonzalez