Accueil Articles Société Pendant 6 jours, les reporters en herbe de Média Pitchounes suivent le Tour de France

Pendant 6 jours, les reporters en herbe de Média Pitchounes suivent le Tour de France

Interview de Blel Kadri, devenu parrain de l’association.Pour la 3ème fois consécutive, l’association « Média Pitchounes » suit le Tour de France. L’occasion pour Laurent Girard, le fondateur, et les 3 animateurs de l’association de faire un peu plus découvrir le monde du cyclisme aux enfants des quartiers populaires à travers un séjour « qui sort de l’ordinaire ».

 

L’association de quartier n’en est pas à sa première course. Il y a 3 ans déjà, le petit groupe part pendant 3 jours camper en temps que spectateur, « les enfants ne savaient même pas ce qu’était un maillot jaune avant ce séjour » explique Laurent Girard. L’année d’après « Le tour au pied des tours » se rapproche de la course et obtient une accréditation sur 2 jours pour rentrer dans les coulisses de la Grande Boucle. Pas moins de 40 interviews sont réalisées. « Les enfants ont pu interroger des journalistes, des anciens coureurs, comme Laurent Jalabert et Richard Virenque. Ils ont aussi rencontré Blel Kadri, qui est devenu parrain de l’association. Les gosses en sont de suite devenus fans, ils peignaient même son nom sur la route ! » se rappelle Laurent Girard.

Suite à ces rencontres, un magazine est né, « O’Sport Citoyen », qui a été envoyé à la fin du mois de mai au Tour de France. « Ils ont étaient surpris du travail que les gamins avaient réalisé et ont labélisé l’initiative. Nous étions très fiers ». Cerise sur le gâteau, il y a à peine un mois une accréditation de 6 jours leur a été offerte. Cela a entrainé « un changement total d’organisation », mais l’association est « ravie de cette reconnaissance ». Laurent Girard explique le programme chargé de ces quelques jours, « l’interview du jour et l’image du jour seront postés sur le site et tous les soirs un enfant ira en salle de presse accompagné d’un animateur. Ce sera « en mode vrai » ! ».

 

Des objectifs pour l’année prochaine

L’association a plusieurs projets en vue concernant le Tour de France. « Nous souhaitons dans un premier temps qu’il y ait un passage du Tour au cœur des quartiers ». Média Pitchounes souhaiterait aussi que les antennes à Nantes, Aurillac et Decazeville les rejoignent. « Le but est que l’on suivent le tour en entier ». Et l’idée de suivre le marathon d’Afrique et d’interviewer les coureurs l’année prochaine n’est pas exclue.

 

Soulignac Lisa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici