Accueil Articles Société Apprentissage : « c’est encourageant d’être récompensé pour le travail que l’on fournit »

Apprentissage : « c’est encourageant d’être récompensé pour le travail que l’on fournit »

Lauréats du prix de l'apprentissage 2012.Mardi 24 avril, les apprentis de la région Midi-Pyrénées ont été récompensés. La cérémonie, qui s’est déroulée à l’Hôtel de Région a été ponctuée par discours, remise de chèques et applaudissements.


« La formation ne garantit pas l’emploi mais est indispensable ». C’est en ces termes que Martin Malvy, président de la région Midi Pyrénées a encouragé la jeunesse à persévérer pour espérer avoir un emploi. « C’est un véritable travail de patience qu’il faut mener » continue le président de la région. En effet, il n’hésite pas à rappeler que près de 150 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans aucune qualification. « C’est un problème majeur, on ne peut se satisfaire d’une telle situation » s’alarme t-il. C’est pourquoi, selon lui, il est important de « féliciter les lauréats des Grand Prix de l’apprentissage ».

Les apprentis primés, eux, saluent l’initiative d’une telle cérémonie, devenue rituelle. Romain, 18 ans, en deuxième année d’apprentissage maçonnerie avoue que « c’est difficile de trouver sa voie et une fois qu’on l’a trouvée, c’est motivant de se sentir soutenu ». Benjamin, 26 ans, qui suit le même apprentissage, explique lui aussi que « c’est encourageant d’être récompensé pour le travail que l’on fournit ».

Les élus ont conscience de l’importance de faire le bon choix de carrière et de s’y épanouir. Il faut dire que la région multiplie les opérations en faveur de l’apprentissage et montre généreusement son soutien. Elle est le premier financeur des Centre de Formation et d’Apprentissage (CFA). De nombreuses rénovations et constructions ont ainsi été décidées. Dernières opérations en date, l’inauguration des CFA de l’Ariège et de l’Aveyron. Par de telles initiatives, Martin Malvy veut aider la jeunesse à « acquérir la caisse à outils nécessaire pour mener à bien l’apprentissage ». C’est pourquoi, des chèques d’un montant allant de 500 à 1500 euros ont donc été offerts aux lauréats 2012 au nom de l’intérêt qu’il faut porter au travail et à l’excellence.

 

Nadia Hamdani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici