Toulouse. Grand Parc Canal : Toulouse Métropole lance une concertation publique

228
Toulouse. Grand Parc Canal : Toulouse Métropole lance une concertation publique cdr
Toulouse. Grand Parc Canal : Toulouse Métropole lance une concertation publique
cdr

Les canaux toulousains du Grand Parc Canal – le canal du Midi, le canal de Brienne (tous deux inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco) et le canal de Garonne qui traverse les communes de Fenouillet, Lespinasse et Saint-Jory – totalisent 30km de long, dont plus de 18km sur Toulouse.

Ils représentent aussi le plus grand espace public de la métropole, un véritable parc d’agglomération en devenir. « Les abords des canaux constituent des zones de fraîcheur permettant la création d’un grand parc propice à la promenade et à la pratique sportive, que les habitants pourront se réapproprier », explique la Métropole.

Une concertation publique jusqu’au 21 janvier

Toulouse Métropole souhaite créer un espace « dédié aux habitants », répondre aux différents enjeux de préservation du patrimoine naturel et culturel, faire la part belle aux déplacements vélo-piétons et « renforcer la place de la nature en ville ». Ce futur poumon vert permettra « de renouveler les quartiers et d’offrir de nouveaux usages dans des lieux de respiration et de nature », détaille la collectivité dans un communiqué.

Les habitants sont invités à imaginer le Grand Parc Canal sur la plate forme , ouverte jusqu’au 8 janvier.
Ils pourront également y suivre en direct les réunions publiques et poser des questions.
Les réunions publiques auront lieu de 19h à 21h :

• le 13 janvier à la salle Osète
• le 14 janvier à la Maison des associations à Niel
• le 21 janvier à la salle de fêtes de Fenouillet

Jean-Luc Moudenc a choisi la paysagiste Jacqueline Osty pour la mise en œuvre

Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole « a choisi l’Atelier Jacqueline Osty et Associés pour réaliser la mise en valeur des canaux et des espaces publics. Une rencontre a eu lieu ce 14 décembre, durant laquelle Jean-Luc Moudenc a échangé avec Jacqueline Osty sur le projet », précise le Métropole.

Paysagiste de notoriété internationale, Jacqueline Osty a reçu en 2020 le Grand Prix de l’Urbanisme, après le Grand Prix du Paysage en 2018 et 2005. Reconnue pour définir ses projets en fonction du territoire et du paysage, elle excelle dans la création de liens entre la nature et l’urbain. Elle a notamment réalisé le parc Saint-Pierre à Amiens, le parc Clichy-Batignolles, le port de Pantin ou l’île de Nantes.

 

La rédaction