Accueil Articles Société La foire internationale, un « Google physique » au coeur de Toulouse

La foire internationale, un « Google physique » au coeur de Toulouse

La foire de Toulouse fête son 80ème anniversaire. La foire internationale de Toulouse a ouvert ses portes ce vendredi au parc des expositions. Pour son 80ème anniversaire, l’évènement reçoit une exposition exceptionnelle « Sur la route des Incas ».

 

Fondée en 1928 au Cours Dillon, la foire internationale de Toulouse fête sa 80ème édition. Elle a traversé les âges et les lieux en passant par les allées Jules de Gesde en 1934. C’est en 1952, qu’elle s’installe sur son lieu actuel, l’île du Ramier.

Sur 90 000m², l’évènement accueille 650 exposants réunis autour de 4 thèmes. Lors de l’édition précédente, plus de 120 000 personnes s’étaient rendues à la foire. Cette année des ateliers seront proposés aux grands comme aux petits. Du coin bien-être jusqu’à la gastronomie, chacun y trouvera son plaisir.

Pour cette édition 2012, la foire internationale de Toulouse reçoit l’exposition « Sur la route des Incas ». Véritable occasion de partir en voyage, sans prendre l’avion. C’est Pascal Hanebert qui a pensé cet évènement. Conçu sous forme de visite guidée aux airs de musée, l’exposition est riche en couleur. De la pierre aux douze angles en passant par une reconstitution d’une gare péruvienne ou encore du tombeau du seigneur Sipan, l’immersion est totale. Pascal Hanebert sait faire rêver, comme lorsqu’il évoque cette fameuse cité d’or, encore cachée aujourd’hui.

Une autre exposition est proposée, « Temps de foire ». Elle retrace l’historique de la foire internationale de Toulouse. Occasion de voir l’évolution et l’intemporalité des foires. Marc Halpert, directeur adjoint de l’exposition, ironise « il y a internet et les foires. Ici c’est le Google physique. En résumé, faites les foires pas la guerre ».

 

Découverte archéologique

Il y a peu de temps, des archéologues ont découvert, sur l’île du Ramier, des traces de ce qui pourrait être une ancienne foire gauloise. Datées au deuxièmes siècle avant JC, les fouilles révèlent une étonnante coïncidence.

Ainsi, seront présents sur la foire de nombreux archéologues et scientifiques, afin d’en dire un peu plus sur ces trouvailles. Ouverte depuis vendredi la foire fermera ses portes le 9 avril.

 

Yoann Solirenne

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici