Accueil Articles Société Pyrénées. Après son opération anti-migrants, l'Etat envisage la dissolution de Génération Identitaire

Pyrénées. Après son opération anti-migrants, l’Etat envisage la dissolution de Génération Identitaire

Pyrénées. Après leur opération anti-migrants, l'Etat envisage la dissolution de Génération Identitaire cdr
Pyrénées. Après leur opération anti-migrants, l’Etat envisage la dissolution de Génération Identitaire
cdr

Après son opération anti-migrants de la semaine dernière dans les Pyrénées, Génération Identitaire est dans le collimateur de la justice. Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur, a annoncé avoir demandé à ses services de réunir les éléments permettant de dissoudre le groupuscule d’extrême droite.

Mardi dernier, une poignée de militants se sont installés au Col du Portillon, une voie qui mène vers l’Espagne. Sur place, des membres de ce groupe ont inspecté la frontière avec “un drone” et ont mené “des patrouilles”.

A cette occasion, plusieurs élus d’Occitanie dont la présidente de région, Carole Delga, et Georges Méric, président du Conseil départemental avaient demandé au ministère de l’Intérieur la dissolution de “ce groupuscule d’extrême droite violent et dangereux”.

Pour rappel, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le préfet de Haute-Garonne avait décidé le 6 janvier de fermer ponctuellement le point de passage autorisé du col du Portillon.

De son côté, le groupuscule Génération Identitaire n’en est pas à sa première opération anti-migrants. Il avait déjà mené une opération du même type, il y 2 ans dans les Alpes.

 

 

Pierre-Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici