Accueil Articles Société 1 million d’euros octroyés par la région pour la création d’un « jeu vidéo »

1 million d’euros octroyés par la région pour la création d’un « jeu vidéo »

Locaux du futur Laboscope de Nogaro.Les conseillers régionaux, lors de la commission permanente du 29 mars, ont accepté la demande de subvention concernant l’élaboration d’un simulateur de conduite de course. Les élus EELV (Europe Ecologie Les Verts) ont dénoncé ce « gaspillage financier ». Le projet a été adopté à 31 voix contre 21.

 

La demande de subvention faite par le centre d’essai nommé Laboscope a été acceptée ce jeudi. La région octroi à Nogaro, circuit de course dans le Gers, une aide d’un million d’euros afin de contribuer au centre d’essai du simulateur de conduite en six dimensions. Le groupe Europe Ecologie Les Verts s’est fortement opposé au financement de ce projet car il estime, après une étude de marché réalisée par le Syndicat Mixte d’Aménagement Mécanopolis, qu’il y aurait très peu de rentabilité économique en terme d’emploi. « Pour l’avenir du Gers, il ne faut surtout pas valider ce projet », exprimait avant le vote Fatma Adda, conseillère régionale et élue EELV dans le département du Gers. Elle rajoute que Les Verts auraient préféré réserver ce million d’euros pour un autre projet.

De plus, un énorme retard dans le business plan a été constaté, ce qui ne fait que renforcer leur opposition. Guillaume Cros, Président du Groupe EELV, rajoute qu’ils « auraient souhaité réorienter ce projet, pourquoi pas autour de la voiture propre ». Vu les contraintes économique dues à la crise, les élus écologistes se sentent de plus en plus responsable sur les aides et les subventions accordées. Leur dernier recours est donc d’ « alerter les consciences à travers les journalistes ». Un report serait « la sortie la plus simple », confie Guillaume Clos. Il déclare également « comme sur le circuit, on tourne en rond », en intervenant sur le peu de solutions qu’a le groupe pour empêcher « ce mauvais pari ».

 

Le Laboscope de Nogaro

Ce simulateur de conduite de course va être inauguré le 6 avril, lors de la course de Pâques, pour la première épreuve des championnats du monde de grand tourisme 2012. Ce sera la seule épreuve française se déroulant à Nogaro. Le simulateur permet de réduire les essais sur piste et de les faire plus rapidement. Pour être au meilleur niveau de la visualisation, tout a été misé sur l’immersion du pilote, les repères visuels du circuit ou les irrégularités de la piste elle-même.

 

Charles Monnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici