Accueil Articles Société Jean-Luc Moudenc veut « doubler la capacité de la ligne A du métro »

Jean-Luc Moudenc veut « doubler la capacité de la ligne A du métro »

Jean-Luc Moudenc veut doubler la capacité de la ligne A du métro

A l’occasion du conseil communautaire de l’agglomération, le groupe « Le Grand Toulouse Ensemble » a déposé un vœu en faveur du doublement de la capacité de la ligne A. Actuellement, l’usage les rames de métro s’étendent sur 26 mètres et nombreux sont les passagers, en période de pointe, ne pouvant pas y entrer faute de place.


L’épine dorsale du transport toulousain, la ligne A du métro, est surchargée en période de pointe. Face à ce phénomène, nombreux sont les Toulousains qui « restent-à-quais », obligés d’attendre la rame suivante. Le groupe « Le Grand Toulouse Ensemble » a donc déposé ce jeudi un vœu en faveur du doublement de la ligne A du métro. Cela fait pourtant plus d’une décennie que cet allongement est discuté. La dernière proposition en date remonte à 2006, mais elle a été ajournée en septembre 2008 par Pierre Cohen.

C’est donc aujourd’hui « une proposition qui ne nécessitera aucun chantier », explique Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse de 2004 à 2008. Il ajoute qu’ « il sera nécessaire d’instaurer une gestion des rames et veiller aux normes de sécurité ». Avec pour projet l’utilisation de 52 mètres de rame, seulement 3 stations n’ont pas l’infrastructure nécessaire à ce changement, Mermoz, Fontaine-Lestang et Patte-d’oie. Mais ces stations n’étant pas les plus fréquentées, il serait possible de ne les desservir que par la première moitié des rames. Dans un second temps, des travaux seront entrepris pour doubler la longueur de ces quais, afin que l’ensemble des rames les desservent.

 

Un point sur le métro toulousain

Les deux lignes du métro toulousain sont « une grande réussite », plébiscitée par les usagers chaque jour. Ce sont en moyenne 400 000 passagers que l’on y recense quotidiennement. La ligne A, qui est la plus empruntée, fait la liaison entre la ligne B et le tramway. Ces deux lignes se croisent à la station Jean-Jaurès, au centre de Toulouse. Elles ont permis de désengorger le centre-ville de Toulouse en repoussant les terminus de nombreuses lignes de bus en périphérie de la ville. Des parkings relais, gratuit pour les utilisateurs des transports en commun, se trouvent à proximité des stations.

 

Charles Monnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici