Accueil Articles Société Toulouse. 2 000 manifestants contre les violences policières

Toulouse. 2 000 manifestants contre les violences policières

Toulouse. 2 000 manifestants contre les violences policières Illustration/Toulouse Infos
Toulouse. 2 000 manifestants contre les violences policières Illustration/Toulouse Infos

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville de Toulouse ce mercredi 3 juin pour dénoncer les violences policières.

À Toulouse, 2 000 personnes ont répondu présentes à l’appel lancé pour 19 h par le comité Vérité et justice 31. La veille, il y en avait 20 000 à Paris. Les Toulousains se sont regroupés devant le métro du Capitole pour dénoncer les violences policières et le racisme : les slogans “Black lives matter aussi ici”, “Justice pour Adama” étaient notamment inscrits sur les pancartes.

Le contexte

George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans a été interpellé par la police lundi 25 mai à Minneapolis dans le Minnesota aux États-Unis. Maintenu à terre sous le genou d’un policier blanc, il est décédé d’un arrêt cardiaque à cause de la pression exercée sur son cou. Les images de cette interpellation ont fait le tour du monde. Des émeutes et des manifestations ont alors éclaté dans tout le pays et se sont même exportées dans l’Hexagone. En France, cette affaire fait écho à celle d’Adama Traoré, un jeune de 24 ans mort en juillet 2016 en région parisienne après son interpellation par les forces de l’ordre.

Des tensions dans la soirée

Aux alentours de 21 h 30, des manifestants ont lancé des projectiles en direction de la mairie et les forces de l’ordre ont fait usage de grenades lacrymogènes, indique La Dépêche. Vers 22 h, des manifestants ont mis le feu à des poubelles boulevard de Strasbourg vers Jean Jaurès. Les forces de l’ordre ont de nouveau fait appel au gaz lacrymogène. À 23 h, la ville a retrouvé le calme.

La Mairie portera plainte 

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc a réagit dans un communiqué en indiquant que la Mairie portera plainte suite à des dégradations “Hier soir, au terme d’une manifestation soutenant la cause antiraciste et réunissant près de 2000 personnes square de Gaulle, plusieurs groupuscules cagoulés de noir ont projeté un pot de peinture sur la façade du Capitole, brisant une fenêtre et dégradant le parquet de la salle des Illustres…A l’image de l’essentiel des Toulousaines et des Toulousains, je suis affligé et scandalisé de voir, une fois encore, une poignée d’ultras instrumentaliser un événement initialement pacifiste pour semer le désordre et vandaliser notre ville. Ces actes méritent d’être punis.C’est pourquoi la Mairie portera plainte pour dégradation du bien public”.

 

Lisa Hervé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici