Accueil Articles Société Toulouse. Première grève du personnel hospitalier le 11 mai

Toulouse. Première grève du personnel hospitalier le 11 mai

Toulouse. Première grève du personnel hospitalier le 11 mai cdr
Toulouse. Première grève du personnel hospitalier le 11 mai
cdr

Les syndicats CGT et Sud appellent le personnel hospitalier des CHU de Toulouse à faire grève le lundi 11 mai à 14 h. Leurs revendications sont d’ordre locales et nationales.

Déconfinement rime avec revendication. Alors qu’un déconfinement progressif est prévu le lundi 11 mai 2020, grèves et rassemblements seront de mise le même jour à Toulouse. Les syndicats CGT et Sud appellent le personnel hospitalier à manifester à 14 h. Soignants, techniques, administratifs et encadrement ; tout le monde est concerné.

Le mot d’ordre de la manifestation : “#VousNeConfinerezPasNotreColère”. Les syndicats affirment : “Ni la direction, ni le gouvernement n’ont l’intention de satisfaire les revendications des hospitalier.e.s”.

Reprenant l’exemple de la manifestation “gestes barrières” qui s’est déroulée au CHS du Vinatier à Lyon le 21 avril 2020, les syndicats ont à leur tour lancé l’opération “Manif gestes barrières” avec le message “”on peut le faire!”.

Plusieurs points de rassemblement sont prévus :

-Purpan : au niveau de l’arrêt de TRAM entre l’hôpital des enfants et l’hôpital Paule de Viguier

-Centre hospitalier La Fontaine salée : à l’entrée du jardin

-CHU Rangueil : dans le hall d’entrée

-Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) : devant l’entrée de l’Oncopole

-Hôpital La Grave : devant la cité de la santé

Nombreuses sont les revendications, locales et nationales. Voici les principales :

Locales : des masques FFP2 ou FFP3 non périmés ou dégradés pour tous les hospitaliers, annulation du COPERMO sur le CHU de Toulouse, l’arrêt du recours aux contrats précaires dans leurs secteurs, entrées médicalisées de tous les hôpitaux avec questionnaire sur les symptômes, prise de température, fourniture d’un masque et de gel, gratuité des transports publics pour les hospitaliers, prime de 1500 euros épidémie pour tous les hospitaliers du CHU ajouté à la prime de service, etc.

Nationales : revalorisation des carrières d’au moins 300 euros net supplémentaires mensuel pour tous les hospitaliers et travailleurs sociaux ou aide à domicile, une embauche immédiate de 100 000 professionnels supplémentaires, une réouverture des 50 000 lits fermés depuis l’arrivée de Macron à l’Elysée, une annulation pure et simple de la dette des hôpitaux, un rétablissement ou la mise en place de la retraite à 55 ans pour tous les personnels des établissements de soin, etc.

 

Lisa Hervé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour je trouve évidemment légitime que les personnes qui ont été sur le terrain depuis ce début de crise veuillent exprimer ce pour quoi ils étaient en grève depuis plusieurs années. Nous devons cesser de les déconsidérer et leur offrir les moyens de pouvoir exercer leurs profession avec dignité. Je les soutiens moralement et ils doivent aujourd’hui faire la lumière sur tout ce qui a été volontairement caché. Puissent les médias les aider à honorer cette tâche, leur rendre leur véritable valeur qui leur est due. Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici