Alès. Une entreprise va développer un traitement contre le Covid-19

1238
Alès. Une entreprise va développer un traitement contre le Covid-19
Photo : Toulouse Infos

La filiale alésienne du groupe LFB a été choisie pour fabriquer un essai de médicament contre le Covid-19. Ce premier lot clinique, intitulé XAV-19, devrait être produit dès le mois de mai.

Alors qu’un déconfinement progressif est prévu à partir du 11 mai 2020, des traitements contre le Covid-19 sont en cours de fabrication. Parmi eux, le XAV-19, une préparation d’anticorps issue de la recherche de la société de biotechnologie Xenothera, basée à Nantes. Elle a sollicité le groupe biopharmaceutique LFB à Alès de produire un premier lot clinique à la mi-mai.

Ce traitement n’est pas destiné à l’ensemble des personnes atteintes du Covid-19. Ce “candidat-médicament” permettrait donc à certaines personnes hospitalisées de voir leur état se stabiliser et de ne pas se retrouver ainsi en réanimation, apprend-t-on sur France Bleu.

“Le XAV-19 permet de fournir au patient des anticorps qui suppléent les siens et qui remplace ses défenses. C’est un traitement dédié aux patients qui rentrent à l’hôpital”, explique Odile Duvaux, la présidente de la société Xenothera, à France Bleu.

L’autorisation de ce premier essai clinique est en cours de validation auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament. Par la suite, le XAV-19 pourrait être administré à des dizaines de malades, voire plus s’il fait ses preuves.

La société Xenathora, qui est à l’origine de ce lot clinique, a signé un accord mi- avril avec la filiale alésienne du groupe de biopharmaceutique LFB. Pour financer cet essai clinique, l’entreprise nantaise a récolté 100.000 euros à la suite d’un appel aux dons lancé à des particuliers.

Puisqu’il n’y a qu’un ennemi dans cette crise, la concurrence n’a pas lieu d’être. “Plusieurs essais cliniques se font en parallèle pour comparer l’efficacité des différents traitements”, avoue Odile Duvaux à France Bleu.

 

Lisa Hervé