Accueil Articles Société Muret. Les gendarmes s’équipent de drones pour surveiller le confinement

Muret. Les gendarmes s’équipent de drones pour surveiller le confinement

Muret. Les gendarmes s’équipent de drones pour surveiller le confinement cdr
Muret. Les gendarmes s’équipent de drones pour surveiller le confinement
cdr

Les gendarmes de Haute-Garonne se servent de drones customisés pour surveiller les rues pendant le confinement. L’expérience a été tentée pour la première fois dans le département à Muret.

C’est un nouvel outil dans l’attirail des gendarmes pour assurer le respect du confinement. A Muret près de Toulouse, la gendarmerie de Haute-Garonne a utilisé un drone pour la première fois. Il s’agit d’une version customisée équipée d’un haut-parleur et d’un projecteur à forte puissance.

La gendarmerie basée à Muret a pu contrôler 75 personnes et réaliser 10 procès-verbaux en trois opérations avec ce drone équipée d’une caméra avec zoom dont l’image est envoyée sur une tablette.

Les gendarmes apprécient cet appareil pouvant aller jusqu’à 150 mètres d’altitude et qui leur permet d’atteindre des zones difficiles d’accès. Ils peuvent également repérer les piétons ne respectant pas les distances de sécurité, rapporte la dépêche.

Le haut-parleur permet d’envoyer des messages directement par le drone, que ce soit le rappel des consignes ou bien l’annonce d’un contrôle.

Équipés de plusieurs batteries fournissant chacune 30 minutes de vol, les gendarmes peuvent ainsi contrôler plusieurs zones dans la journée.

Le télépilote (pilote de drone) prévoit d’intervenir tous les jours de la semaine avec son appareil. Il souhaite démocratiser le drone dans les différentes unités de la gendarmerie pour plus d’efficacité dans leurs opérations.

 

Nicolas Sadourny

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    enfin une bonne initiative, lorsque l’on dit confiné, on doit être confiné en point c’est tout.
    Moi, je vois tous les jours des enfants et des adultes s’amusaient à toutes heures de la journée, je comprends mais un ordre est un ordre, des gens qui tondent, qui coupent les arbres, qui bricolent non mais même eux sont en effractions car on doit être confiné, on ne doit pas les privilégier et pourtant j’ai 2500 m2 de terrain mais là la tonte attendra encore un peu.
    En attendant félicitations en espérant qu’à Seysses il y ait aussi un drones car attention aux incivilités des gens qui se croient tout permis.
    Pensez à vous protéger.
    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici