Accueil Articles Société Pour l'ambassadeur des Etats-Unis même « Obama a bénéficié d'une deuxième chance »

Pour l’ambassadeur des Etats-Unis même « Obama a bénéficié d’une deuxième chance »

Charles Rivkin, l'ambassadeur des États-Unis en France a visité l'école régionale de la deuxième chance en compagnie de Martin Malvy.Charles Rivkin, l’ambassadeur des États-Unis en France a visité l’école régionale de la deuxième chance en compagnie de Martin Malvy. Une table ronde avec les partenaires a permis à l’ambassadeur de comprendre comment cette école encourage la diversité.

 

Charles Kirvin, ambassadeur des Etats-Unis, a visité, vendredi dernier, au pas de charge, l’école régionale de la deuxième chance (ER2C). Trois classes d’étudiants en reconstruction professionnelle ont aperçu l’ambassadeur pendant quelques minutes, avant sa réunion avec les partenaires.

Martin Malvy, président de la région a présenté à Charles Kirvin le fonctionnement de l’établissement. « Ils suivent des formations en alternance, établissent leur parcours avec un coatch qui les guide » décrit Martin Malvy à son hôte. Les élèves issus de la diversité bénéficient tous d’une formation individualisée. Théâtre, premiers secours ou encore mathématiques sont au programme de ses jeunes en quête de réussite professionnelle.

Charles est là depuis un an. Quand l’ambassadeur lui demande quel est son futur métier, il répond sans hésiter « ambulancier ».

 

« La diversité, priorité de l’ambassade en France »

Charles Kirvin trouve l’ER2C « formidable ». Et n’hésite pas à le répéter. Pendant la réunion avec les partenaires, il a écouté chacun, a profité des témoignages des patrons d’ERDF ou Frescale. Frédéric, stagiaire dans une PME essaye de « saisir cette nouvelle chance. J’encourage tous les élèves à être enthousiastes. »

Aux Etats-Unis, une telle structure de solidarité et d’encouragement de la diversité n’existe pas, selon l’ambassadeur. Pourtant, « Obama a lui aussi bénéficié d’une deuxième chance, à 18 ans. Le développement de la diversité est une des priorité de l’ambassade en France. Cette école est un modèle à suivre » ajoute Charles Kirvin. L’ambassade décerne d’ailleurs un prix Washburne de l’innovation pour l’égalité des chances en mai.

 

Pauline Amiel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici