Accueil Articles Société Tarn et Garonne. Un professeur soupçonné d'attouchements sur des fillettes

Tarn et Garonne. Un professeur soupçonné d’attouchements sur des fillettes

Tarn et Garonne. Un professeur soupçonné d'attouchements sur des fillettes cdr
Tarn et Garonne. Un professeur soupçonné d’attouchements sur des fillettes
cdr

L’affaire vient tout juste d’éclater au grand jour mais remonte en réalité à plusieurs années. Un professeur de gymnastique du Tarn-et-Garonne a été mis en examen en 2018 après que des soupçons d’agressions sexuelles sur des fillettes aient été pesé sur lui.

Dans la région de Moissac, une jeune fille de 8 ans indique un soir à sa mère ne pas vouloir aller au cours de gymnastique le lendemain. Elle lui explique que son professeur la caresse sur tout le corps. Alertée, la mère de famille en parle à deux amies, qui découvrent des gestes similaires subis par leurs enfants. Commence alors la recherche d’autres victimes potentielles.

Dans la région depuis 2013, l’homme aux cheveux grisonnants et à la petite taille aurait commencé ses attouchements dès son arrivée. D’abord une 1ère victime à l’école de Valence d’Agen, puis de nouvelles apparaissent. Deux ans plus tard, une plainte est déposée pour des faits similaires survenus à Castelsarrasin.

C’est une nouvelle fois une fillette qui est agressée. Un pédopsychiatre juge son récit « crédible », mais le principal intéressé se défend par des « gestes paternels ». L’affaire est classée sans suite. Ce n’est que pendant l’année scolaire 2017-2018 qu’une 3ème fille refuse d’aller à son cours. 3 plaintes sont reçues par la police, mais ce sont au final 8 petites filles qui sont concernées à Montesquieu, rapporte la dépêche du Midi.

Plus d’un millier d’images pédopornographiques retrouvées

Les aveux du professeur ont conduit les gendarmes à perquisitionner son domicile. Dans sa maison, ce sont près de 1 500 images à caractère pédopornographique qui ont été retrouvées. Placé sous contrôle judiciaire, il est interdit de séjour dans le département et d’exercer avec des enfants.

Les familles des victimes et leur avocate espèrent un procès après le 1er trimestre 2020. Un appel a témoin a été lancé par les mères des victimes pour trouver de nouvelles victimes agressées (temoin82@gmail.com).

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici