Accueil Articles Société Aude. Ouverture du procès de l'incendie du péage de Narbonne

Aude. Ouverture du procès de l’incendie du péage de Narbonne

Aude. Ouverture du procès de l'incendie du péage de Narbonne  Illustration cdr
Aude. Ouverture du procès de l’incendie du péage de Narbonne
Illustration cdr

Ce lundi 9 décembre s’ouvre un jugement hors normes devant le tribunal correctionnel de Narbonne. Pendant 10 jours, 31 prévenus, 48 parties civiles, et plus de 35 avocats vont défiler pour le procès des casseurs présumés du péage de la sous-préfecture audoise.

Un jugement hors normes à bien des égards. 31 personnes, 28 hommes et 3 femmes, vont être présentées devant le tribunal correctionnel. Ils devront s’expliquer sur l’incendie qui a ravagé le peloton d’autoroute, le péage sud et les locaux de Vinci dans la nuit du 1er au 2 décembre 2018 en marge du mouvement des Gilets jaunes.

Seuls 2 d’entre eux ne sont pas poursuivis pour les dégradations et les violences commises cette soirée-là, mais pour « recel de vol », rapporte Midi Libre.

Deux salles pour le procès

Dans le box des prévenus, 2 arriveront sous escorte policière puisqu’ils se trouvent actuellement en détention. Quant aux 29 autres, ils comparaîtront libres. Face à eux, une cinquantaine de parties civiles.

Parmi elles, la société concessionnaire de l’autoroute, ASF (Autoroute du sud de la France), Loxam, propriétaire d’un engin de type Manitou incendié, les gendarmes du peloton d’autoroute de Narbonne, l’ancienne commissaire de police de Narbonne, Anissa Jalade, des gendarmes du PSIG et de l’EDSR, ainsi que des particuliers ayant laissé leurs véhicules sur l’aire de covoiturage adjacente.

Pour le procès, 2 salles du palais de justice de Narbonne ont été réquisitionnées. La salle du tribunal correctionnel accueillera les prévenus, les parties civiles, les avocats et les magistrats, tandis que la salle des audiences civiles sera équipée d’un écran pour retransmettre le procès au public.

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici