Accueil Articles Société Sète. Il s’enfuit de garde à vue et plonge dans le canal

Sète. Il s’enfuit de garde à vue et plonge dans le canal

Séte. Il s’enfuit de garde à vue et plonge dans le canal cdr
Séte. Il s’enfuit de garde à vue et plonge dans le canal
cdr

Placé en garde à vue un homme disait ne pas se sentir bien. Pour s’aérer l’esprit, il a tout simplement décidé de s’évader du commissariat… et de plonger dans le canal.

Lors de son audition en présence de son avocate, il a demandé à boire et qu’on ouvre la fenêtre, se sentant mal.

Une heure et demi plus tard, aux alentours de 19 heures, les fonctionnaires de police du commissariat de Sète ont fini par lui accorder un bain d’air. Ils l’ont laissé fumer une cigarette pendant quelques minutes, sous surveillance, dans un sas sécurisé par deux portails métalliques permettant l’accès des véhicules de police.

A l’hôpital en hypothermie

C’est au moment où l’un des portails s’est ouvert que l’homme a décidé de se faire la belle. En distrayant ses surveillant et en détournant leur attention, il a réussi à prendre quelques mètres d’avance en courant. Poursuivi dans l’instant par les policiers, il s’est enfuit sur le quai de Bosc en direction du Pont Sadi-Carnot, dans le centre de Sète.

Une petite centaine de mètres plus loin, le fuyard se retrouve face à un véhicule de police qui arrive en face de lui. Ni une ni deux, il fait volte face et décide de prendre la fuite… par le canal. Il fait tomber la veste et saute à l’eau entre 2 bateaux, rapporte Midi Libre. Rapidement emporté par le courant, un policier s’est jeté à sa poursuite. Refusant de sortir de l’eau, l’évadé était bien décidé à ne pas retourner au commissariat.

Au bout de quelques minutes, l’homme est finalement sorti de l’eau grâce l’aide d’autres policiers présents. Conduits à l’hôpital suite à une légère hypothermie, le nageur d’un jour et le policier ont pu reprendre leurs activités respectives dans la foulée.

Le fuyard, un sans domicile fixe d’une trentaine d’années, était toujours en garde à vue ce lundi, où il devait faire l’objet d’une expertise psychiatrique. Il devrait également être questionné sur les motivations de sa tentative d’évasion.

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici