Accueil Articles Société Toulouse. 4 supporters du TFC en garde à vue pour l'usage de fumigènes

Toulouse. 4 supporters du TFC en garde à vue pour l’usage de fumigènes

Toulouse. 4 supporters du TFC en garde pour l'usage de fumigènes CIndians tolosa/dr
Toulouse. 4 supporters du TFC en garde à vue pour l’usage de fumigènes
CIndians tolosa/dr

Mardi au petit matin, 4 supporters du club toulousain ont été placés en garde à vue. Il leur est reproché l’usage de fumigènes lors du match de Ligue 1 contre Dijon, en août dernier.

C’est une affaire qui fait du bruit dans le milieu des supporters de football, et pas seulement à Toulouse, en particulier dans le cercle des ultras. 4 supporters du TFC, membres des Indians Tolosa, ont fait l’objet de perquisitions ce mardi 10 septembre à leur domicile, vers 6 heures du matin, avant d’être placés en garde à vue.

Le club porte plainte

Ils sont soupçonnés d’avoir allumé des fumigènes le 17 août dernier au Stadium de Toulouse lors du match de Ligue 1 opposant le TFC à Dijon (1-0). L’usage de ces objets pyrotechniques est prohibé dans les stades depuis la loi Alliot-Marie de 1993. Un dérapage qui n’a causé « aucun dégât » et fait « aucun blessé », soutiennent les fans, qui ont appelé à un rassemblement pacifique devant le Palais de justice de Toulouse le soir même à 18h30.

À l’origine de l’affaire se trouve le club de foot toulousain, qui a décidé de déposer plainte « pour échapper aux sanctions de la ligue », selon les supporters, rapporte France Bleu Occitanie. Une plainte qui ne passe pas pour les Indians Tolosa. L’Association de défense des intérêts des supporters toulousains (Adist) dénonce dans un communiqué à son tour l’utilisation de vidéos de fumigènes dans le clip d’avant-saison du club de foot.

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici