Accueil Articles Société Haute-Garonne. Création de pôles inclusifs pour aider les élèves en situation de handicap

Haute-Garonne. Création de pôles inclusifs pour aider les élèves en situation de handicap

Haute-Garonne. Création de pôles inclusifs pour aider les élèves en situation de handicap
Haute-Garonne. Création de pôles inclusifs pour aider les élèves en situation de handicap
cdr

Le rectorat de Toulouse a annoncé la création en septembre de 202 pôles inclusifs pour les élèves en situation de handicap. 18 000 enfants sont concernés par cette aide.

À la rentrée de septembre, plus de 200 pôles inclusifs d’accompagnement localisés, les Pial, seront déployés dans l’académie de Toulouse. Ce dispositif concerne près de 18 000 élèves en situation de handicap.

Une augmentation de 70 % en 4 ans du nombre d’élèves concernés par le dispositif. Ce dernier est plus que bienvenue compte tenu du nombre de familles qui se retrouvent sans accompagnant d’élève en situation de handicap (AESH) chaque année.

202 pôles à la rentrée

Le syndicat majoritaire chez les enseignants du premier degré, le Snuipp-FSU, a annoncé au début du mois que chaque année, ce sont près de 600 enfants qui se retrouvent sans AESH dans le département.

De son côté, le rectorat peine à recruter des personnes compétentes, mais n’hésite pas à se séparer des accompagnants n’ayant pas « rempli leur mission ». Ce sont 87 personnes en Haute-Garonne qui ont appris récemment que leur CDD de 2 ans ne serait pas renouvelé pour la rentrée des classes, ce qui représente 3 % des 2 800 AESH du département.

Toutefois, il va devoir renforcer ses effectifs à la rentrée prochaine, avec la mise en place de 202 pôles inclusifs d’accompagnement localisés (Pial), dont 104 en Haute-Garonne. Ils seront répartis dans les différents établissements de l’académie de Toulouse pour simplifier les démarches des familles, et pour personnaliser l’accompagnement et le parcours scolaire de chaque élève. Proximité et réactivité seront au coeur de ces pôles assure le rectorat.

Le gouvernement prévoit pour sa part de créer, dès 2020, 80 000 emplois durables d’AESH, avec d’abord un CDD de 3 ans renouvelable une fois, puis la possibilité d’obtenir un CDI, avec une assurance de travailler 35 heures par semaine.

18 000 élèves dans l’académie

En tout, ce sont plus de 18 000 élèves en situation de handicap qui sont scolarisés dans les écoles, collèges et lycées de l’académie toulousaine, ce qui représente 3% de l’ensemble des élèves. Les écoles de premier degré en comptent 9 470, dont 1 600 sont dans des classes Ulis. 58 % d’entre eux nécessitent un AESH. Pour les écoles de second degré, ce sont 8 534 élèves dont 2 000 qui sont dans des classes Ulis.

 

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici