Accueil Articles Société Toulouse. Ses papiers volés, l’accès à un vol EasyJet lui est refusé

Toulouse. Ses papiers volés, l’accès à un vol EasyJet lui est refusé

Ses papiers volés, l’accès à un vol EasyJet lui est refusé
Ses papiers volés, l’accès à un vol EasyJet lui est refusé photo CTI

Papiers d’identité volés, déclaration de la police en poche, le couple pensait partir tranquillement en vacances en Espagne. Mais c’était sans compter sur un agent EasyJet qui leur a refusé l’accès à l’appareil.

Quelques jours avant de prendre l’avion, une cliente s’est fait voler ses papiers, dont bien évidemment ceux d’identité. Une situation qui l’a amené à porter plainte au commissariat. Mais Amina, qui ne dispose que d’un titre de séjour sur le territoire national, et son mari, français, devaient s’envoler quelques jours plus tard pour l’Espagne et Malaga.

Contactée, la police des frontières a expliqué au couple que la destination se trouvant dans l’Union européenne et l’espace Schengen, une copie du titre de séjour accompagnée de la plainte et de l’original du passeport étranger suffiraient à embarquer. Une déclaration qui a rassuré le couple, qui s’est donc déplacé à l’aéroport pour prendre son avion. Une démarche qui devait marcher. Du moins sur le papier.

Le jour du départ, la passagère et son époux se présentent donc à la porte d’embarquement, rassurés par les propos de la police. Mais c’est au moment de passer le dernier checkpoint, avant d’embarquer dans l’avion, que la situation chavire. L’accès à l’appareil lui est refusé. Un autre passager dans la même situation n’a lui aussi pas pu monter dans l’avion, alors qu’il était de nationalité française.

Le comble de l’histoire arrivent quelques instants plus tard lorsque son mari se présente lui aussi au contrôle. Passeport en règle en poche, il s’est lui aussi fait refuser l’accès à l’avion. La raison ? L’agent EasyJet en charge du contrôle a cru, après validation de son billet, qu’il ne voyagerait pas sans sa femme. L’agent a donc tout annulé, sans prévenir. « Désolé, j’ai cru que vous ne partiriez pas sans votre femme et c’est trop tard », s’excuse l’employé de la compagnie au couple, rapporte la dépêche du midi.

Un incident sans suites

Remonté, le couple, a aussitôt contacté la direction d’EasyJet pour l’informer de leur mésaventure, et pour déposer une réclamation. Informé également, l’aéroport de Toulouse-Blagnac n’a pas donné suite. Une situation inconfortable pour Amina et son mari, qui vont devoir payer les pots cassés suite à une erreur commise par la compagnie aérienne. Cette dernière aurait tout de même concédé que la situation qui leur était arrivée « n’était pas juste », en précisant qu’elle ne pouvait cependant rien y faire.

 

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici