Accueil Articles Société Toulouse. 63 collégiens sans lycée pour la rentrée

Toulouse. 63 collégiens sans lycée pour la rentrée

Toulouse. 63 collégiens sans lycée pour la rentrée Photo : Toulouse Infos
Toulouse. 63 collégiens sans lycée pour la rentrée
Photo : Toulouse Infos

Les problèmes d’inscriptions dans les écoles continuent. Après Parcoursup, ce sont maintenant des élèves de troisième qui se retrouvent sans affectation pour la rentrée de septembre. La faute à la croissance démographie du nord de la ville et aux élèves du privé.

Hier, 63 élèves de troisième ne savaient toujours pas où ils iraient en septembre en sortant de leur dernière épreuve du brevet. Les collégiens concernés sont originaires du nord de Toulouse, d’Aucamville ou de Castelginest, dont le lycée de secteur est Toulouse-Lautrec.

La nouvelle leur a été apprise vendredi soir : aucun lycée n’est en mesure de les accepter pour le moment. La raison évoquée au départ est un bug informatique, puis le fait qu’il n’y a plus de place.

La faute au privé ?

Pour Elisabeth Laporte, la directrice académique des services de l’Éducation nationale de Haute-Garonne (Dasen), le problème viendrait du fait que cette année plus qu’une autre, les élèves venant du privé auraient voulu « s’assurer » d’avoir une place à la rentrée en s’inscrivant à la fois dans un lycée privé, mais également dans le lycée public de secteur.

Ces 63 élèves sans affectation ne se retrouveront cependant sûrement pas dans leur lycée de secteur, Toulouse-Lautrec comptant déjà 17 classes de seconde. Un sentiment d’injustice et une frustration pour ces collégiens et leurs parents.

Le quartier des Minimes à Toulouse voit six élèves n’être inscrits nulle part. Pour Zéa, c’est la colère et l’incompréhension qui dominent. « Je ne suis pas trop stressé. Je suis plus en colère parce que je ne suis pas acceptée dans mon lycée de secteur, alors que normalement ils ont obligation de m’inscrire », explique la collégienne au micro de France Bleu Occitanie.

Le problème réglé vendredi

Un nouveau comptage plus précis devrait avoir lieu aujourd’hui. Enfin, une commission répartira les élèves ne pouvant être inscrits au lycée Toulouse-Lautrec. L’ouverture d’une classe supplémentaire de seconde dans un établissement proche n’est pas à exclure indique la Dasen de Haute Garonne au micro de France Bleu Occitanie. « Les élèves ne seront pas scolarisés à l’autre bout de Toulouse, et leurs choix d’options ne les pénaliseront en rien. Je me fais dois de répondre aux familles avant vendredi. Nous avons demandé aux proviseurs de ne pas procéder à la répartition des classes avant la fin des inscriptions ».

L’ouverture en 2021 d’un nouveau lycée à Gragnague devrait quelque peu arranger les choses.

 

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici