Accueil Articles Société Toulouse. Le dépôt d'Amazon bloqué par des Gilets jaunes et des activistes du climat

Toulouse. Le dépôt d’Amazon bloqué par des Gilets jaunes et des activistes du climat

Le dépôt d'Amazon bloqué par des Gilets jaunes et des activistes du climat dr
Le dépôt d’Amazon bloqué par des Gilets jaunes et des activistes du climat
dr

A une semaine du dépôt en Conseil des ministres du Projet de loi économie circulaire, une centaine d’activistes des Amis de la Terre, d’Action Non-Violente COP 21 et des Gilets jaunes bloquent 3 entrepôts d’Amazon à Paris, Lille et Toulouse.

Dans un communiqué les activistes demandent au Gouvernement de stopper l’ouverture prochaine des 3 méga-entrepôts de la multinationale et de rendre la loi Économie Circulaire à la hauteur de l’urgence climatique.

Les revendications et les déclarations du mouvement

Alma Dufour, chargée de campagne Extraction et surconsommation aux Amis de la Terre explique dans un communiqué : « Amazon vend plus de 10 milliards de produits par an. La multinationale aggrave la surproduction par un dumping sur les prix et la livraison ultra-rapide. Elle mise d’ailleurs sur le transport aérien pour l’accélérer encore.

Les nouveaux projets d’entrepôts se trouvent tous à quelques dizaines de minutes de route d’un aéroport, c’est loin d’être une coïncidence. En mai dernier, les actionnaires d’Amazon ont refusé de renforcer les engagements climatiques de l’entreprise . C’est pourquoi il est crucial que le gouvernement agisse : nous l’appelons à ne pas rater une fois de plus le coche du climat et de faire en sorte que la loi économie circulaire ne tourne pas en rond »

Priscillia Ludosky, figure du mouvement des Gilets jaunes ajoute de son côté : « Les actions en justice et la désobéissance civile sont des moyens d’alerter nos concitoyens mais surtout le Gouvernement sur les abus des géants tel qu’Amazon. La multinationale se sert de la détresse causée par le chômage dans les zones désertées, s’installe sous couvert de belles promesses d’embauche, mais en réalité participe à détruire des emplois.

Amazon est quasi exonéré de taxes, lorsque les petites entreprises en paient beaucoup plus. Pourquoi collectivités et exécutif ferment les yeux sur ces agissements ? Pourquoi, nous citoyens devrions nous laisser faire sans dire mot ? Il est clairement temps que le Gouvernement prenne ses responsabilités, sur les volets fiscal et social mais aussi sur le volet écologique. Ce n’est pas un hasard si gilets jaunes et gilets verts se retrouvent en actions sur les mêmes cibles »

Etienne Coubard, militant d’Action Non-Violente COP 21 conclut : « Nous appelons à ce que le gouvernement stoppe Amazon et adopte un moratoire sur l’implantation de nouvelles zones commerciales et d’entrepôts. Cette demande, portée également par les gilets jaunes, est nécessaire pour diminuer notre empreinte écologique, préserver l’emploi local et lutter contre l’évasion fiscale. En effet, aux Etats-Unis, la vente en ligne a détruit deux fois plus d’emplois qu’elle n’en a créés . En France, l’entreprise n’est aujourd’hui imposée qu’à hauteur de 0,46 % de son chiffre d’affaire estimé ».

Les activistes concluent et préviennent que la loi économie circulaire devrait être examinée à la rentrée par le Parlement : des débats parlementaires qui se tiendront sous la haute vigilance des activistes climat.

[Mise à jour] Suite à notre article du 2 juillet, la direction d’Amazon a tenu a réagir à notre publication par communiqué pour donner son point de vue.

« Nous respectons le droit de chacun d’exprimer ses opinions. Cependant, les déclarations faites aujourd’hui sont incorrectes. Amazon paie l’ensemble des impôts requis en France ainsi que dans l’ensemble des pays dans lesquels Amazon opère. Aujourd’hui, Amazon a annoncé la création de 1 800 nouveaux emplois en CDI en France en 2019, ce qui fera passer ses effectifs de 7 500 à plus de 9 300 collaborateurs d’ici la fin de l’année. Nous sommes très fiers de notre environnement de travail et de nos milliers d’employés en France et nous invitons tous ceux qui le souhaitent à venir visiter un de nos sites pour se faire leur propre opinionwww.amazon.com/fctours. Par ailleurs, nous sommes engagés et investissons dans le développement durable depuis des années au travers de programmes innovants tels que « Déballer sans s’énerver » ou « Expédier dans l’emballage d’origine », mais également notre réseau de parcs éoliens et solaires, ainsi que de nombreuses autres initiatives développées chaque jour par les équipes d’Amazon, telles que le projet « Shipment Zero » dont l’objectif ambitieux est de réaliser 50% de l’ensemble de nos livraisons à zéro carbone d’ici à 2030. Pour plus d’information: www.amazon.com/sustainability. »

 

 

Pierre-Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici