Accueil Articles Société Toulouse. Une association se penche sur la pollution lumineuse des vitrines éclairées la nuit

Toulouse. Une association se penche sur la pollution lumineuse des vitrines éclairées la nuit

Une association se penche sur la pollution lumineuse des vitrines éclairées la nuit CBernard largedr
Une association se penche sur la pollution lumineuse des vitrines éclairées la nuit
CBernard largedr

Une récente étude, publiée par l’association France nature environnement Midi-Pyrénées, a dénombré 361 vitrines de commerces allumées toute la nuit dans le centre-ville de Toulouse.

L’association effectue des maraudes pour recenser les différents cas mais veut aussi sensibiliser les commerçants sur le danger que représente ces éclairages nocturnes sur l’environnement.

Reconnue en 2009 lors du Grenelle sur l’environnement, la pollution lumineuse a été encadré en 2013 par un arrêté « d’extinction » qui a précisé les horaires d’extinctions et les sanctions.

Normalement, cet arrêté interdit aux propriétaires de magasins de laisser leur vitrine allumée, une heure après la fermeture de leur site, ou après une heure du matin.

L’association France nature environnement Midi-Pyrénées dévoile que 361 commerces de 97 rues de l’hyper-centre sont restés éclairés, de 1 h à 7 h du matin, cette année. Une situation alarmante pour le collectif, puisque l’électricité est un des facteurs qui participe à l’émission de gaz à effet de serre.

 

 

Liliana Brel

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici