Accueil Articles Société Naturba veut valoriser les zones périurbaines

Naturba veut valoriser les zones périurbaines

Vue aérienne de Toulouse.Les experts en aménagement urbain et environnemental clôturaient, début décembre, leurs travaux à Toulouse. Ainsi, les associations « Naturba », « Apump » et la « Smet » débattaient sur l’environnement de l’agglomération toulousaine.

Depuis 2009, dans le cadre du projet européen « Interreg Sudoe Naturba », l’association des professionnels de l’urbanisme de Midi-Pyrénées(APUMP), élude des questions d’aménagement urbain et environnemental. «  Notre objectif est de réorganiser le territoire en périphérie des agglomérations. Nous souhaitons inverser les regards » explique Anne Peré présidente de « L’APUMP ». En effet, avec l’urbanisation massive connue dans les grandes villes ces dix dernières années, beaucoup ont négligé la présence d’espaces « verts » dans la région Midi-Pyrénées. La maîtrise de l’étalement urbain et la préservation des milieux naturels et agricoles aux abords des zones urbanisées sont des enjeux majeurs dans l’intérêt des générations futures. Pour cela, les associations misent sur 2 champs d’actions importants. Pour commencer il faut conserver et renforcer l’espace naturel périurbain surnommé  « la couronne verte ». Ensuite, la construction d’une réserve naturelle à proximité du centre ville permettrait de récupérer des terrains inondables et inutilisés afin de produire grand nombre de produit régionaux. Il est primordial de « remettre au gout du jour » une agriculture régionale. Celle-ci favoriserait la conservation d’un patrimoine alimentaire et améliorerait la situation trop précaire des agriculteurs. « Cela serait plus que bénéfiques pour les agriculteurs régionaux et les toulousains gouteraient enfin des aliments propre à leur si belle région. » ajoute Anne Péré

Conserver un patrimoine

Les équilibres écologiques de Midi-Pyrénées étant fragilisés par des surfaces souvent inondables, certains monuments et quelques habitats risquent de disparaitre. « Nous souhaitons présenter des projets d’aménagements cohérents dans lesquels la sauvegarde du patrimoine de la ville devient une priorité. « Le patrimoine équivaut à l’identité de la ville » souligne encore la présidente de « L’APUMP ». Le projet Naturba doit aider dans la valorisation des richesses patrimoniales du territoire afin qu’elles deviennent définitivement un réel atout de développement innovant. « Plusieurs professionnels de l’environnement et scientifiques se rencontrent régulièrement et réfléchissent à un aménagement écologique, pratique et innovant » conclu Anne Péré .

Remi Buhagiar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici