Accueil Articles Société La prison Saint Michel, si les murs pouvaient parler

La prison Saint Michel, si les murs pouvaient parler

prison saint-michelIl n’y a plus âme qui vive à la prison Saint Michel. Il y a quelques jours, les trente semi détenus qui l’occupaient encore ont été transférés à Seysses..

 

Beaucoup de choses se sont passées dans ce lieu chargé d’histoire. Et ces histoires, elles sont le plus souvent bien tristes.

Si les murs pouvaient parler, ils raconteraient sans doute le drame qui s’est joué dans leur enceinte, le 17 Aout 1944. Deux jours seulement avant la libération de Toulouse, ce jour où 54 résistants avaient été exécutés par la Gestapo.

Ils raconteraient aussi comment André Malraux, célèbre écrivain et résistant, a pu s’échapper la veille de son transfert prévu pour l’Allemagne, quand Jean Pierre Vernant, un des héros de la résistance, a ordonné aux frères Angel de réaliser un coup de force.

Que faire désormais de ce bâtiment , patrimoine toulousain, à l’histoire chargée?

Lorsqu’elle était Garde des Sceaux, Rachida Dati avait fait connaître l’intention du Ministère de la Justice de vendre la prison à la ville en 2010.

Et si l’ancienne prison devenait enfin un lieu de gaité? Et si les murs constituaient l’enceinte d’un lieu consacré à l’art ou à la culture? C’est l’hypothèse la plus probable.

On pourrait bien assister à une véritable renaissance des lieux, modifiant par la même l’ensemble du quartier de la ville.

Maintenant, c’est à la mairie de décider.

Alexandra Krstic

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici