Accueil Articles Société La récolte des jeunes au C.R.I.J.

La récolte des jeunes au C.R.I.J.

crijLe Centre Régional d’Information pour la Jeunesse organisait hier et aujourd’hui une rencontre à l’intention des jeunes, actifs et/ou étudiants. Au programme, les métiers de la sécurité et de la défense, un secteur qui embauche.

 

Tout au long de l’année, le Centre Régional d’Information Jeunesse ou C.R.I.J. apporte de nombreux services pour aider les jeunes étudiants âgés de 16 à 25 ans, dans leur vie de tous les jours. Cette association loi 1901 fait souvent office de bouée de sauvetage pour ces étudiants souvent travailleurs en même temps, qui doivent acquérir leur indépendance. Un service documentation présente les nombreuses opportunités locales en terme d’éducation et d’orientation bien sûr, mais dispose également d’un système fiable de petites annonces pour trouver un job, un appartement, voire même un micro-ondes, ou encore un billet de train.

De nombreuses journées thématiques sont organisées tous les mois pour inviter ce public avide d’informations à saisir de nouvelles opportunités. Mode d’emploi de ce type de rencontres : convier les référents professionnels ou institutionnels, ainsi que des jeunes qui viendront témoigner de leur propre expérience, pour que les visiteurs puissent trouver toutes les réponses aux questions qu’ils se posent.

La toute dernière animation : l’Office National d’Information Sur les Enseignements et les Professions (ONISEP) participe le 18 et 19 Novembre aux journées d’information et de recrutement pour les métiers de la sécurité et de la défense. Sur place, plusieurs corps de métiers ont peut-être déclenché des vocations : la délégation interministérielle des services pénitentiaires, la gendarmerie, l’armée de terre et de l’air, la marine, la police, et enfin la légion étrangère. Cette journée a rencontré un grand succès auprès du public, nous explique Murielle Busatto, du service renseignements du CRIJ. Notamment auprès des moins de 18 ans car ces professions n’exigent pas toujours de hautes qualifications.

Le temps du service militaire obligatoire est révolu depuis 1996, ce qui n’empêche peut-être pas les jeunes générations d’être attirés par des professions qui peuvent sembler stables en temps de crise économique.

Anaïs Wahl

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici