Accueil Articles Société AZF, 8 ans après, les Toulousains se rappellent

AZF, 8 ans après, les Toulousains se rappellent

Cela fait déjà 8 ans, mais beaucoup de Toulousains se souviennent de l’explosion de l’usine AZF comme si c’était hier. Alors que les conclusions du procès étaient attendues pour jeudi 15h, des acteurs de la vie Toulousaine nous ont confié leur sentiment. Tout au long de la semaine, ils ont accepté pour nous de se replonger dans le passé, jusqu’à ce 21 septembre 2001.

Lundi, Gérard Garrigues se livrait à Toulouse Infos. À l’époque propriétaire du restaurant « Le Pastel » était aux premières loges de la catastrophe. Pour lui « c’est même un miracle qu’il n’y ait pas eu plus de morts ». Touché économique, un période difficile s’en est suivie pour le restaurateur. ( A coté )

Mardi, Jean Luc Moudenc nous a expliqué comment il avait vécu le drame. A l’époque adjoint à l’urbanisme, il était en réunion dans des bureaux du quartier de Compans Cafarelli, quand un premier coup a retenti … puis un second. Il nous parle également du miracle de l’école Bécane à Muret. Les élèves étaient en récréation quand le plafond de leur salle s’est écroulé.

Mercredi, c’est le maire de la ville, Pierre Cohen qui s’est souvenu pour nous de ce jour de septembre. Au moment des explosions, il était jury d’embauche dans une mairie de Ramonville, et n’a pas une seule seconde imaginé qu’il pouvait s’agir de l’usine. Pierre Cohen reconnait avoir été « très angoissé des conséquences que ça pouvait avoir dans le futur ».

Jeudi, Hervé Sansonetto nous livrait ses souvenirs. Le directeur du Bikini, placé à l’époque en face de l’usine confie avoir éprouvé un fort sentiment de colère après l’explosion. Il a tout de suite su d’où venait le problème. Selon lui, l’usine était une véritable « poudrière ». Toute sa famille était présente. « Plus jamais ça ».

Jeudi en fin d’après midi, la justice a rendu sa décision à la salle Mermoz. La relaxe générale des prévenus (l’ancien directeur de l’usine AZF Serge Biechlin et le propriétaire du site Grande Paroisse) « faute de preuves ». Une décision pour laquelle le parquet à décidé de faire appel aujourd’hui. Près de dix ans après les faits, l’histoire n’est toujours pas terminée.


Gérard Garrigues victime d’AZF par ToulouseInfos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici