Accueil Articles Société Le micro-climat toulousain

Le micro-climat toulousain

S’il fait si doux en ce mois de Novembre dans le Sud-Ouest de la France, est-ce du au légendaire beau temps de la région qui fait tant rêver les parisiens, ou n’est-ce pas plutôt un indice du changement climatique?

Certains d’entre vous se souviennent peut-être, Matthieu Monceaux, trésorier de l’association des Amis de la Terre, était parti de Toulouse en vélo couché, le 9 Novembre 2009, direction Copenhague.

Le sommet international de l’ONU se tiendra à Copenhague (Danemark) du 7 au 18 Décembre 2009, pour un état des lieux des conséquences du réchauffement climatique et des émissions de gaz à effet de serre sur le climat mondial. Le 14 Octobre dernier, le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux a souligné la place essentielle des collectivité dans la lutte contre le changement climatique.

C’est en suivant ce fil rouge depuis 2000 que la Région Midi-Pyrénées a déterminé le 12 Novembre 2009 les objectifs de son Plan Climat en 2 étapes. La mise en œuvre du Plan Climat n°1 sur la période 1999-2007 a permis d’atteindre les objectifs du protocole de Kyoto. Notamment dans le secteur des transports, responsable de 52% des émissions de Co2, les transports collectifs de voyageurs ont été considérablement développés. En attendant le TGV Paris-Toulouse du Plan Climat n°2!

Des mesures ont été prises et des aides accordées dans toute une panoplie de secteurs : les bâtiments, l’industrie, la recherche, l’agriculture ou encore les énergies renouvelables… Martin Malvy, président du Conseil Régional, nous avait livré ses conclusions.

Au niveau des collectivités locales, 21 « Agendas 21 » ont été mis en place dans la région. Douze communes du Grand Toulouse sont déjà engagées dans ces projet en faveur du développement durable, ou de l’économie responsable. De nombreuses initiatives ont déjà été prises, comme la mise en place du SICOVAL, la communauté d’agglomérations du Sud-Est toulousain.Sur une décision prise par le Conseil Communautaire le 20 Novembre dernier, le volet « énergie » du plan climat sera prioritaire. Un budget de 30 millions d’euros sur 6 ans est prévu pour améliorer les performances du parc locatif social.

Quant à la ville de Toulouse, elle a également lancé en mars 2009 son plan climat territorial. L’objectif : s’engager à réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, au niveau individuel et collectif.

A 22 jours du sommet de Copenhague, les initiatives prises au niveau du climat semblent de plus en plus nombreuses. Le député-maire Pierre Cohen et certains élus du Grand Toulouse se rendront à Copenhague armés de tous ces projets passés et à venir.


Toulouse Copenhague en vélo par ToulouseInfos

Anaïs Wahl

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici