Accueil Articles Société Echanger son canapé, c'est possible

Echanger son canapé, c’est possible

logo couchsurfingVoyager solidaire et responsable est un principe en vogue actuellement. En pratique, le site CouchSurfing permet d’être hébergé et d’héberger en retour partout dans le monde. Une communauté active et accueillante à Toulouse aussi.

 

Un nom qui sonne comme une entreprise d’import-export, sauf que les échanges sont humains.

Le principe est simple : après s’être inscrit sur le site internet, il suffit de surfer à la recherche d’un hébergement gratuit dans le monde entier, à l’occasion d’un voyage ou d’un déplacement. On sera alors accueilli comme chez un ami, prêt à nous faire découvrir l’endroit où il vit. A l’inverse, on peut héberger une personne de passage pour quelques jours, sur le canapé du salon.

Cette communauté d’envergure mondiale dont la langue d’usage est l’anglais, est présente dans 232 pays avec 2.916.142 expériences réussies. Autant dire que le concept a fait des émules, prêts à rencontrer les autochtones et changer leur définition du tourisme, pourfaire découvrir  une ville de l’intérieur. Un guide touristique alternatif, en somme.

“CouchSurfing a pour but de connecter les gens et les endroits à travers le monde, d’encourager les échanges éducatifs, les actions de sensibilisation collective, ainsi que la tolérance, et de faciliter la compréhension des différences culturelles.”

L’activité des internautes qui laissent leurs appréciations, permet de ne pas déraper, pour que ces échanges se fassent en toute sécurité.

L’organisation à but non-lucratif assure son fonctionnement uniquement grâce au sérieux des adhérents, le principe des dons restant optionnel.

Au niveau local, des communautés se créent spontanément : les nouveaux arrivants dans la ville rose peuvent ainsi rencontrer rapidement les toulousains « pur souche ». Chaque ville est dotée d’un « ambassadeur » qui gère les forums concernés où sont propsés des évènements. Ainsi, plusieurs fois par mois, des services sont rendus, des amitiés se lient, chacun venant partager avec les autres sa vision de son lieu de vie.

La communauté CouchSurfing vit à Toulouse comme ailleurs, dans le souci de l’ouverture vers les nouveaux arrivants, les étrangers, et les autres cultures. Seul impératif pour ses adhérents : la curiosité et la tolérance dans leurs valises.

Anaïs Wahl

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici