Accueil Articles Société Orthographe-Toulouse, l’école qui ambitionne d’éradiquer les fautes

Orthographe-Toulouse, l’école qui ambitionne d’éradiquer les fautes

Karine et Dominique Escafit/ dr
Karine et Dominique Escafit/ dr

Ouverte depuis novembre 2015, la première école d’orthographe de Toulouse poursuit son développement. Fondée par les sœurs Escafit, désespérées de lire en permanence des écrits saturés de fautes, cette école s’adresse aux particuliers et aux professionnels, soucieux de s’améliorer à l’écrit.

Le développement du numérique et la démocratisation d’internet permettent aujourd’hui à tout un chacun, un tant soit peu connectés, de trouver une occasion de taper quelques mots destinés à un tiers, proche ou lointain. Ainsi, beaucoup plus enclin à pouvoir écrire que ne le pouvaient encore nos grands-parents, l’homme contemporain est aussi confronté bien plus souvent qu’avant, aux fautes laissées par ignorance ou maladresse dans ses écrits.

Dominique Escafit Cola, accompagnée de sa sœur Karine Escafit Pinaud, nous explique comment leur est venue l’idée d’ouvrir une école dont l’objet est l’orthographe : « Nous avons déjà une agence de communication depuis 16 ans. Depuis cinq ou six ans, nous avons constaté une dégradation du niveau en orthographe chez les personnes qui venaient dans notre entreprise, en stage, chez celles qui postulaient pour être recrutées, ou chez certains de nos clients et fournisseurs. Nos parents, instituteurs, qui nous entendaient pester fréquemment contre les gens qui écrivaient n’importe quoi, nous ont alors conseillé de proposer quelque chose plutôt que de nous plaindre. Ainsi, en parallèle avec notre agence, nous avons décidé de développer cette idée de monter cette école entièrement dédiée à l’orthographe, aux écrits professionnels, et destinée aux cadres, aux salariés, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi ». Ces derniers font appel aux services de ce centre de formation, motivés par une démarche personnelle dans laquelle l’orthographe est un frein.

Des professionnelles au service de professionnels : 

Adaptées au niveau de chacun, les formations sont aussi destinées aux personnes qui souhaitent améliorer la qualité de leur écriture. Celles-ci se déroulent soit sous formes de rencontres individuelles soit de manières collectives. D’autre part, certaines entreprises requièrent leurs services pour faire monter en compétence leurs salariés en proposant cette solution de formation : « Les entreprises se chargent de l’organisation des formations. Nous, nous intervenons dans les locaux qui sont mis à notre disposition afin de fournir le contenu. Cela permet à l’entreprise de réduire ses frais de déplacement et autres coûts supplémentaires », nous précise Dominique Escafit Cola.

Enfin, en associant leur méthode d’enseignement à la technique du « e-learning » proposée par le Projet Voltaire, le centre de formation en écriture, Orthographe-Toulouse, entend offrir une formule personnalisée, adaptée aux lacunes et aux rythmes de ses clients. Dans le même temps, elle s’appuie sur une méthode d’enseignement reconnue, comme le précise Mme Escafit Cola : « Le Projet Voltaire permet de réviser les règles pour corriger les fautes qui reviennent le plus souvent chez la majorité de personnes. Il s’agit d’un entraînement répétitif que nous renforçons ensuite à partir des statistiques de connexion et d’évolution des stagiaires. Nous adaptons les formations à partir de ces données pour travailler certaines règles avec l’apprenant. »

Récompense ultime des efforts ainsi fournis, les stagiaires reçoivent pour sceller la fin de leur formation, le Certificat Voltaire, précieux gage du niveau d’écriture atteint.

 

Pour en savoir plus sur Orthographe-Toulouse : www.orthographe-toulouse.fr

 

Bruno Samé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici