Accueil Articles Société Grève du 6 septembre : les personnels du second degré interpellent le ministre

Grève du 6 septembre : les personnels du second degré interpellent le ministre

Demain, grande journée de grève. Voici un communiqué du SNES-FSU (Syndicat National des Enseignements du Second Degré).


30% des personnels des collèges et lycées ont fait le choix de se mettre en grève à l’appel du SNES-FSU dès le jour de la rentrée. Ils le seront à nouveau demain à l’appel de l’intersyndicaleinterprofessionnelle.

Cet appel à deux journées consécutives de grève était sans précédent depuis plus de 40 ans.

Ce choix inédit met en évidence la colère et la lassitude des personnels face à la politique budgétaire,sociale et éducative du gouvernement : suppressions massives de postes alors même que les effectifsd’élèves augmentent, conditions inadmissibles d’entrée dans le métier des professeurs et CPEstagiaires, mise en œuvre dans une opacité préjudiciable de la réforme contestée du lycée, abandondu collège à ses difficultés, remise en cause de l’orientation scolaire, fonctionnement et gouvernancedes établissements, projet de réforme injuste et brutal des retraites…

Le second degré souffre donc aujourd’hui d’une dégradation majeure des conditions d’enseignementpour les élèves et pour les personnels. Cette situation impose au ministre d’ouvrir enfin un vrai dialogue avec les personnels et leurs organisations syndicales, notamment le SNES-FSU, majoritaire dans le second degré.

En effet, durant les 6 derniers mois aucun dialogue sur aucun dossier – surtout les plus contestés – n’aété initié par le ministre et son cabinet.

Cette absence de concertation est devenu le mode de gouvernance de l’Education nationale à tous lesniveaux et préside à l’élaboration de réformes dénuées d’ambition pédagogique et dont la mise enœuvre est renvoyée au local dans une opacité et une désorganisation préjudiciable.

Le SNES-FSU appelle les personnels à investir massivement demain les mobilisationsinterprofessionnelles sur la question des retraites mais aussi les problèmes d’emploi, de salaires,d’éducation.

Le SNES-FSU renouvelle solennellement au ministre sa demande d’une audience pour qu’il entendeenfin les personnels qui exigent une réelle inflexion de la politique budgétaire et éducative du ministère de l’Education nationale.


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici