Accueil Articles Société Journée noire pour les transports et l'enseignement toulousains

Journée noire pour les transports et l’enseignement toulousains

Quatrième mouvement d’ampleur nationale pour les opposants à la réforme des retraites. Mardi sera une nouvelle journée du parcours du combattant pour les usagers des transports à Toulouse. Et les reconductions s’annoncent nombreuses.


Vogue la galère, bifurquent les bus, stoppent les trains… Cette deuxième protestation du mois promet d’être aussi perturbatrice que celle du  2 octobre dans la ville rose. Plus encore car la grève pourrait être reconduite dans tous les secteurs touchés.

La SNCF en serait la première victime où tous les syndicats ont déposé des préavis reconductibles. En Haute-Garonne, et plus largement en région Midi-Pyrénées, seuls 30% des TER et Corail circuleront, et ce dès ce soir. Quant au TGV, seuls 2 partiront de et pour Paris et aucun n’ira ni ne viendra de Marseille et Montpellier.

Du côté de l’aéroport de Blagnac, 60% des vols devraient être assurés. Dans le détails, les vols courts et moyen-courriers seront plus touchés que les long-courriers.

En ce qui concerne les bus et métro, les conducteurs seront 50% à débrayer chez Tisséo. A cela s’ajoutent les nombreuses modifications du trajet des autobus desservant les arrêts du centre-ville. En cause bien sûr,  le défilé qui partira de la place Saint-Cyprien pour arriver aux allées Jean Jaurès. Toutes les informations utiles sont d’ores et déjà disponibles sur le site de Tisséo.

Les enseignants eux aussi seront à nouveau de la partie. Bernard Schwartz, le secrétaire académique du Syndicat National des Enseignements du Second degré (SNES), nous indique que « 40 à 50% des professeurs ont déposé un préavis de grève pour demain, dans toute l’académie. » Un chiffre très élevé qui enthousiasme le syndicat car « ce quatrième jour de grève de l’année rend la situation délicate pour les grévistes, les salaires commencent à s’en ressentir ». Bernard Schwartz prévient également: « La reconduction du mouvement pour jeudi est en discussion. Au sein du SNES, l’idée a été bien acceptée et devrait sans doute être adoptée. »

Autres grèves, mêmes raisons: les routiers, les facteurs, les médecins urgentistes et certaines banques défileront dans les cortèges ce mardi 12 octobre.

 

Walid Hamadi


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici