Accueil Articles Société Lucien Vanel ou les meilleurs restaurants de Toulouse

Lucien Vanel ou les meilleurs restaurants de Toulouse

restaurant 4 petits cochonsLundi soir les prix Lucien Vanel ont récompensé les meilleurs restaurants de Toulouse et ses environs. Le « Coup de Coeur » du public a couronné les « 4 Petits Cochons » tenu par Frédéric Buigues.


Exceptionnellement, les 97 restaurants en compétition ont dû attendre le verdict final ce lundi 15 novembre. La cérémonie avait été reportée en juin dernier suite à la disparition du talentueux chef Lucien Vanel, créateur des prix qui portent son nom. Cette grande réception a donc été l’occasion de lui rendre hommage ainsi qu’à son travail qui lui a valu deux étoiles au guide Michelin pour son établissement « Chez Vanel ».

 

Le Lauréat 2010 du Prix de ce concours gastronomique est Mo Bachir, patron du tout nouveau « Manoir du Petit Prince » à Portet-sur-Garonne. Quant à Gilles Méhats et son « Virgil »,  l’académie lui a accordé le prix du meilleur espoir, pour « son approche créative de la restauration ». Outre les votes des 60 experts qui jugent sur la qualité de l’art culinaire, le cadre et l’utilisation originale des produits issus du terroir Midi-Pyrénéen, le public avait aussi son mot à dire. Et le grand gagnant de cette soirée fut Frédéric Buigues pour sa tenue des « 4 Petits Cochons », avenue de Lardenne.

 

Le jeune chef de 32 ans a été récompensé pour son travail entamé depuis 10 ans dans la cuisine traditionnelle et qu’il continue de perfectionner. Selon lui, les atouts de son établissement sont sa cuisine originale, à base de produits frais et son cadre « cool sans être guindé ». Le tenancier a tout de même connu des débuts difficiles lors de sa reprise du bâtiment qui n’était pas vraiment adaptée au métier. « Il a fallu faire de lourds travaux qui ont coûté cher, et changer drastiquement la carte. », explique-t-il. En effet, la palette de charcuterie occupait toute la place et la clientèle n’en était pas particulièrement friande: « J’ai pris une bonne claque, confie Frédéric Buigues, alors j’ai décidé de m’axer sur la cuisine où j’étais le plus à l’aise, suivre mes envies ».

 

Le résultat se traduit par des plats audacieux et des formules qui fidélisent les amateurs de bonne cuisine. L’homme à la tête de 4 cuisiniers sait maintenant ce qu’il veut: « Quand on fait de la noix de Saint-Jacques sur du boudin noir, on n’a pas intérêt à se rater. Mais jusque là, les habitués me font confiance ». Ce qui a contribué à son succès est sans doute sa formule du midi, tout compris à 35€. Et le chef n’en est pas peu fier: « Maintenant, ce qui connaissent le restaurant s’installe à table, et me laissent les commandes. +On te laisse faire Fred + c’est le signal pour leur préparer les plats du jour. », dit-il dans un sourire.

 

Walid Hamadi

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici