Accueil Articles Société « Réduisons vite nos déchets...ça déborde! »

« Réduisons vite nos déchets…ça déborde! »

reduction des dechetsDu 20 au 28 novembre, c’est la semaine européenne de la réduction des déchets. L’objectif? réapprendre les bons gestes du quotidien. Une campagne de sensibilisation à l’échelle européenne mais qui concerne aussi la région Midi-Pyrénées: Mise au point sur la situation des actions menées sur la région en matière de déchets.


Ici, comme ailleurs, la quantité des ordures ménagères jetées par les français à doublé depuis 40 ans. Pour l’heure, localement, aucun chiffre exacte ne peut encore montrer l’évolution de l’émission des déchets, même si Véronique Mathevon, chargée prévention des déchets ménagers à l’ADEME, signale une «  baisse de 5% des ordures ménagères dans certaines collectivités locales de la région entre 2008 et 2009», une baisse qui pourrait se justifier par les facteurs crise et les actions de prévention déjà mises en place , ajoute-t-elle. Toutefois, Franck Chatelain, responsable communication ADEME de la direction régionale Midi-Pyrénées, reconnaît que « les résultats seront peut être mitigés en 2010(…) 54% des français ont été plus méfiants vis-à-vis des industriels qui abusent du label écologique. »

 

En attendant, des mesures sont prises en local pour réduire le nombre de déchets émis par les habitants de la région Midi-Pyrénées. En effet, le Grenelle 2 instaure de nouvelles obligations dont la réduction des déchets de 7% en 5 ans. Ainsi pour atteindre ces objectifs, l’ADEME incite les collectivités et organismes locaux à participer à l’effort écologique. Elle leurs propose donc de mettre sur pied des plans de prévention que l’Agence financera tous les ans pendant 5 ans. Cependant en Haute-Garonne, aucun accord n’a été passé avec des collectivités ou des organismes, mais « une collaboration est à prévoir pour janvier 2011 », déclare Véronique Mathevon.

 

L’ADEME et ses partenaires tentent donc de remplir les objectifs fixés par le Grenelle II mais le bilan pour le moment n’est pas très vert. Le Grand Toulouse qui détient la compétence concernant le traitement des déchets n’a toujours pas prévu d’action. Alors même si « les français sont de plus en plus au courant de la nécessité de réduire les déchets » comme le rappelle Franck Chatelain, responsable communication à ADEME, les objectifs du Grenelle II sont loin d’être remplis dans notre région.

 

Caroline Piquet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici