Accueil Articles Société L'eau de la région passée au crible

L’eau de la région passée au crible

Une étude réalisée par l’Agence Régionale Pour l’Environnement (ARPE) démontre la bonne qualité de l’eau en Midi-Pyrénées. La consommation de cette ressource est, par ailleurs, en diminution.


L’eau au robinet est encore un luxe que le pays peut se permettre. Bien moins chère que son équivalent en bouteille, elle est cependant souvent sujette à de nombreuses critiques sur sa qualité. Mauvais goût à cause des traitements d’épuration qu’elle subit ou pas assez pure pour la consommation, tout y passe, partout en France, y compris à Toulouse. Mais le conseil régional a décidé de confier une mission d’observation sur l’eau à l’ARPE pour obtenir de vrais chiffres sur la situation en Midi-Pyrénées.

 

La conclusion de ce rapport quasi exhaustif est plus que positif. L’eau pour les usages domestiques et agricoles est de bonne qualité en Midi-Pyrénées, et sa consommation par habitant est en baisse. Concrètement, seul 1% de la population de Midi-Pyrénées consomme une eau issue de captages non protégés, et plus de 95% est desservie par une eau de bonne qualité biologique et conforme aux normes pour les nitrates. Par ailleurs, plus de 88% reçoivent une eau “sans pesticides détectés”. Le taux de prélèvement d’eau potable par habitant a diminué pendant la période 2003 – 2008, passant de 118 m3 à 102 m3, souligne l’Agence Régionale Pour l’Environnement. Cela traduit un net recul des rejets nocifs provenant du secteur secondaire.

 

Dans leur ensemble, les prélèvements d’eau en 2008 se sont montés à 875,6 millions de m3, dont 289,7 millions pour l’eau potable, 308,2 millions pour l’irrigation et 277,7 millions pour l’industrie, des volumes qui tendent à “diminuer depuis 2003”, résume le rapport. Ce sont ces deux derniers secteurs qui ont fait le plus d’efforts, diminuant respectivement leur consommation de près de 40% et 25% depuis 2003. La consommation des particuliers elle n’a pas bougé, mais il faut prendre en compte le fait que la région a fortement gagné en population ces dernières années.

 

Ces moyennes sont néanmoins à pondérer car elles restent au dessus des chiffres des autres régions de France. De plus, pendant les période de sécheresse, si les industries et les foyers savent économiser cette denrée qui se raréfie, c’est l’agriculture qui engloutit 5 fois plus d’eau que les deux autres secteurs réunis. Les Midi-Pyrénéens sont donc sur la bonne voie en terme de respect de l’environnement, mais des efforts restent à fournir pour préserver cette ressource essentielle qui se raréfie dramatiquement dans le monde.

 

Walid Hamadi

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici