Accueil Articles Société Le point sur Tisséo

Le point sur Tisséo

A partir d’aujourd’hui, les transports en commun de Tisséo ont un nouveau président : Pierre Cohen, député-maire de Toulouse. Sur fond d’élections régionales, l’ambiance est à la guerre froide entre le PS et les Verts.

Aujourd’hui, les Verts ont distribué des tracts aux usagers du métro toulousain, intitulé : « Comment Pierre Cohen brade les ambitions communes » qui dénoncent le « Président du Petit Toulouse ».

Des propos d’un parti politique outré au niveau local : le président de Tisséo depuis l’accord des élections municipales de 2008 entre les Verts et le PS, était Stéphane Coppey, élu Vert de Balma. Celui-ci s’est vu éjecté de son siège de dirigeant par le PS toulousain, le 21 décembre dernier, au moyen d’une élection de nouveaux représentants PS et non plus Verts au conseil syndical de Tisséo, lesquels voteraient pour le seul candidat à la tête de Tisséo : Pierre Cohen.

C’est chose faite aujourd’hui, après avoir dépouillé des bulletins secrets sans grande surprise.

L’accord politique passé entre les 2 partis aux élections municipales de 2008 est rompu selon les Verts, intact selon le PS.

Hier, les Verts nationaux ont apporté leur soutien public à Stéphane Coppey qui a saisi le tribunal administratif pour contentieux électoral. Denis Baupin, maire adjoint de Paris, Jean-Marc Brulé, secrétaire national adjoint des Verts, se sont mobilisés. Sans oublier Gérard Onesta, ancien vice-président du Parlement Européen, tête de liste d’Europe Ecologie Midi-Pyrénées, présent quelques jours après l’ouverture du lancement de la campagne au centre-ville.

Tandis que du côté du PS, Martin Malvy, la tête de liste pour les régionales qui brigue sa réélection reste muet par-rapport à ce conflit de Toulouse et du Grand Toulouse, les élus verts ne se cachent pas pour 2010 de  [rêver] de transports en commun ambitieux ».

Quant à Pierre Cohen, en obtenant ce nouveau poste de président de Tisséo, il donne à ses détracteurs l’occasion de l’attendre au tournant. En quelques mois, celui-ci a annoncé pouvoir redresser une situation tendue au niveau social, et faire avancer de nombreux projets. Le prolongement de la ligne B du métro jusqu’à Labège reste en suspens depuis 2006, en raison de désaccords entre le Grand Toulouse et le Sicoval.

Stéphane Coppey espère retrouver son poste à l’issue de la décision du tribunal administratif le 24 février prochain.

Tisséo est donc devenu un dossier chaud pour les élections régionales de mars prochain.

Les transports en commun comme enjeu politique, voilà une situation qui n’est pas purement toulousaine : Lille est prise entre le débat sur la gratuité des transport et le refus des chauffeurs d’être dirigés par Véolia, Paris subit de fortes grèves du RER A dont droite et gauche se renvoient la faute, les grèves des TCL de Lyon face au maire durcies au point de saboter leurs bus…


Invité du jour : Stéphane Coppey ex président… par ToulouseInfos

Anaïs Wahl

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici