Accueil Articles Société Baptême du fer pour Tisséo

Baptême du fer pour Tisséo

Ce lundi 12 avril, Tisséo ouvre la première zone d’essais « grandeur nature » du Tramway. Reportage et explications, pour tout savoir sur ce nouveau-venu de fer et d’acier, dessiné par un designer d’Airbus.

 

Ce lundi 12 avril, à 10h30, Tisséo a ouvert la première zone d’essais du Tramway. Elle s’étend du garage-atelier de Garossos, prochainement connu sous le nom de Terminus Aéroconstellation, jusqu’à la future station Patinoire-Barradels à Blagnac. Ce segment d’une longueur de 3,5 kilomètres, soit un tiers de la ligne, se transformera en véritable plan de travail alors que, pendant les trois mois à venir, s’effectueront les tout premiers essais de rames.

Ces essais permettront de tester le nouveau système dans des conditions réelles d’exploitation et de vérifier, selon le dossier fourni par la compagnie Tisséo, « les interfaces entre le matériel roulant, la caténaire et la voie ainsi que les performances de traction, de freinage et de vitesse ».

Toulouse, privée de Tramway depuis les années 1960, sera bientôt à nouveau dotée d’un mode de transport alternatif. En plus du train, du métropolitain et des autobus, les habitants du Grand Toulouse pourront bénéficier d’un moyen rapide, écologique et pratique qui permettra de rejoindre de nombreux points de part et d’autre de la zone.

La fameuse Ligne E, dont les travaux ont commencé en 2007, sera à priori mise en service en décembre 2010. La voie de fer mesurera 10,5 kilomètres et comptera dix-huit stations, dont 7 sur Toulouse, 9 sur Blagnac et 2 à Beauzelle.


Ecolo et silencieux

Le tramway fonctionnera à l’énergie dite « propre » et pourra transporter autant de personnes que 3 autobus ou 50 voitures, soit une capacité totale de 300 passagers. Il est constitué de matériaux comme l’acier, l’aluminium et le cuivre, dont les filières de recyclage sont particulièrement développées. Ainsi, les rames sont recyclables à 90%. Le tramway, enfin, consommera quatre fois moins qu’un autobus et dix fois moins qu’une voiture.

La pollution sonore est également réduite à l’intérieur comme à l’extérieur, de par l’emploi de matières isolantes. Ultra-silencieux, le tramway génèrera quatre fois moins de bruit que le trafic automobile.


Un paysage urbain transformé

Les quartiers situés aux abords des futures stations sentiront dès ce mois d’avril l’impact du tramway. Il s’agira, selon Emmanuelle Georges, attachée de presse du groupe Hima RP, de « partager la voirie avec ces véhicules d’un nouveau genre ».

Pour ce faire, Tisséo et la SMAT ont lancé dès le mois dernier une vaste campagne d’information, en particulier dans les établissements scolaires, afin de sensibiliser le grand public aux règles de prudence imposées par le tram.

Un nouveau type de signalisation accompagnera l’instauration du tramway, afin de désigner les carrefours entre voie ferrée et tarmac. Attention, donc, à bien respecter les règles qui découlent de l’intégration d’un nouveau type de transport dans l’agglomération. L’engagement des essais sur l’ensemble de la ligne est prévu dès le mois de septembre, ce qui permettra aux futurs utilisateurs de se familiariser avec ce voisin qui deviendra, sous peu, un composant incontournable de la ville.

Vidéo de Pierre Cohen
La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici