Accueil Articles Société La voiture toujours reine en Midi-Pyrénées

La voiture toujours reine en Midi-Pyrénées

Les Midi-Pyrénéens privilégient la voiture pour leurs déplacements, plus que les habitants des autres régions de province : un jour de semaine, ils l’utilisent dans plus de 7 déplacements locaux sur 10. Analyse


Se rendre au travail, récupérer ses enfants, faire les courses, passer chez le médecin, aller au cinéma ou simplement se promener … autant de déplacements, petits ou grands, qui rythment le quotidien des habitants de la région. Pour les réaliser, la voiture reste de loin le mode de transport privilégié : en Midi-Pyrénées elle est utilisée dans 72 % des cas.


Les périurbains ont la bougeotte

Entre 1994 et 2008, la mobilité individuelle des périurbains de la région a fortement progressé, passant de 3,4 à 4,1 déplacements quotidiens pour les seules personnes mobiles. Cette augmentation accompagne l’arrivée en nombre dans ces espaces, au cours des dernières années, de ménages d’actifs accompagnés d’enfants : les déplacements y sont plus nombreux, du fait des modes de vie liés à ce type de ménage.


Un périurbain sur deux parcourt plus de 40 km par jour

Les périurbains parcourent quotidiennement les distances les plus longues. En Midi-Pyrénées, la moitié d’entre eux effectuent plus de 40 km chaque jour, contre respectivement 16 km et 20 km pour les habitants des pôles urbains et de l’espace rural. Dans le rural, la proportion de personnes qui parcourent chaque jour de longues distances est plus importante qu’ailleurs : 5 % des ruraux de Midi-Pyrénées font ainsi plus de 125 km par jour.


Les déplacements domicile-travail, un enjeu de taille pour la région

Se rendre au travail directement depuis son domicile, ou indirectement en passant par la garderie ou la boulangerie par exemple, constitue de loin le premier motif de déplacement quotidien : en Midi-Pyrénées, il explique 30 % des déplacements, contre 27% en moyenne dans l’ensemble des régions. En 2006, quel que soit leur lieu de résidence, les Midi-Pyrénéens font plus de kilomètres qu’en 1999 pour se rendre au travail. La part des actifs parcourant des distances supérieures à 15 km augmente et passe de 39 % en 1999 à 43 % en 2006.


Aller au travail en transports en commun : l’apanage des Toulousains

Dans le pôle urbain de Toulouse, les efforts en faveur des transports en commun se sont traduits,entre 1999 et 2006, par une hausse sensible de leur utilisation comme mode de transport principal pour se rendre au travail. En 2006, 11% des personnes résidant dans le pôle urbain les utilisent pour aller travailler contre 8 % en 1999. Si l’on se limite aux seules personnes qui résident et travaillent dans la commune de Toulouse, la progression est encore plus forte, passant de 15 % en 1999 à 19 % en 2006.


Bus, vélo, marche : la route est encore longue

En 2008, l’usage des transports en commun comme des modes doux (marche à pied, vélo) est moins répandu en Midi-Pyrénées que dans les autres régions. Avec 2,3 millions de déplacements locaux quotidiens, la part des modes de transport alternatifs est de 30 %. Privilégiée dans 20% des déplacements, la marche à pied occupe la première position, très loin devant les transports en commun et le vélo. Ce dernier est principalement utilisé pour la promenade mais, dans les pôles urbains, 1 cycliste sur 3 l’utilise pour aller au travail ou faire ses courses.

L’agglomération toulousaine se distingue de celles de Bordeaux et Nantes : les modes de transport doux sont moins utilisés qu’en moyenne dans les deux agglomérations réunies, au profit de la voiture. Il est vrai que les Toulousains sont plus nombreux à parcourir des distances plus grandes.


Les étudiants utilisent les modes de transport alternatifs

Les étudiants et les élèves recourent davantage aux transports en commun pour se rendre à l’université ou à l’école que dans les autres régions : dans 65 % des cas, contre 60 % en moyenne ailleurs. Trois collégiens ou lycéens sur quatre utilisent un mode alternatif pour se rendre dans leur établissement. Ces déplacements ne représentent néanmoins que 8 % de l’ensemble des déplacements de la région

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici