Accueil Articles Société Canal du Midi : 330 000 euros récoltés pour la replantation des arbres

Canal du Midi : 330 000 euros récoltés pour la replantation des arbres

Canal du MidiSuite au succès de la campagne 2013 d’appel aux dons pour la sauvegarde du canal du Midi, les Voies Navigables de France (VNF) réitèrent l’opération avec le lancement de la campagne 2014. En un an, l’institution a ainsi collecté près de 330 000 euros.

 

Alors que la première initiative de collecte de dons auprès des particuliers, lancée en août 2013, s’achève, VNF se félicite de sa réussite. « La campagne de mécénat grand public a mobilisé plus de 2 000 donateurs individuels pour un montant de dons de 120 000 euros », détaille Marc Papinutti, directeur général de VNF. La mobilisation la plus forte revient aux habitants des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, « attachés affectivement au canal », précise-t-il. Grâce aussi à la participation d’entreprises locales, la campagne « Canal du Midi, avec moi il revit ! », a rassemblé plus de 330 000 euros au profit des replantations des arbres.

La nouvelle campagne 2014-2015 innove en ajoutant à son dispositif un label de soutien appelé «  Canal du Midi, c’est mon histoire aussi », mais aussi une traduction des dépliants en anglais afin de sensibiliser les touristes. Diffusée à partir de mi-juillet, cette seconde campagne met l’accent sur l’engagement individuel et la place du canal dans la vie de chacun.

 

1 200 arbres replantés

« Les scientifiques repèrent les arbres atteints et sélectionnent ceux à abattre pour lutter contre la progression de la maladie », explique Philippe Wysocki, adjoint à la direction territoriale sud-ouest. 7 600 platanes ont dû être abattus depuis 2006, dont 1 200 sur l’année écoulée. « Nous souhaitons tout mettre en œuvre pour enrayer la propagation du chancre coloré et assurer l’avenir du canal, patrimoine culturel, historique, écologique et économique », rappelle Marc Papinutti.

Par ailleurs, VNF a lancé une grande opération de replantations, afin de restaurer le patrimoine végétal. Initié en 2011, ce programme a déjà permis de planter 1 200 arbres, dont 800 l’hiver dernier. « Il faut tenir compte du rythme lent de la replantation, du choix minutieux des espèces et de l’homogénéisation du paysage », expose le directeur général de VNF. Parallèlement, l’institution soutient les expérimentations effectuées dans la recherche d’un traitement contre le champignon. Le Centre d’Expertises en Techniques Environnementales et Végétales (CETEV) a entrepris l’élaboration d’un fongicide qui parviendrait peut-être d’endiguer la propagation de la maladie.

 

Article de Myriam Balavoine

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici