Accueil Articles Société TrenCube développe un système pour compter les manifestants…ou presque

TrenCube développe un système pour compter les manifestants…ou presque

ManifestationAlors que les chiffres des manifestations varient parfois du simple au double suivant si l’on se base sur l’annonce de la préfecture ou celle des manifestants, une entreprise toulousaine annonce avoir développé un capteur capable de mettre tout le monde d’accord. Testé ce 1er mai, il semble tout de même avoir quelques limites.

 

Créée en 2013, la start-up TrenCube a eu l’idée de développer un capteur de « comportement des clients » destiné aux commerces. « On leur permet de connaitre le trafic devant leurs vitrines », explique Guillaume Lebret, directeur de la société. Cette technologie va détecter les téléphones intelligents aux alentours, à peu près à 80 mètres à la ronde. « Tous les Smartphones diffusent leur adresse MAC en permanence via le Wifi, et cette adresse est un identifiant statique et unique », affirme-t-il. Ce capteur est donc en mesure de récupérer cette information et de la traiter. « C’est comme cela que nous sommes capables de comprendre le comportement des clients dans le monde réel ». Les gérants peuvent également connaître le taux d’entrées dans leur magasin.

 

Test ce 1er mai

Bien que cette technologie ait été imaginée pour les commerçants, la société a décidé de la tester le 1er mai lors d’une manifestation. Guillaume Lebret assure qu’« on peut s’en servir dans tous les endroits où il y a des piétons ». Les capteurs devant être branchés électriquement pour fonctionner, TrenCube a donc été obligé de travailler à une nouvelle version mobile. « On a développé une version portable alimentée par batterie d’une autonomie de 15 heures », précise-t-il. « Il suffit donc de mettre le capteur dans un sac à dos, il ne fait que 600 grammes ». Le porteur de ce capteur devra alors traverser le cortège, au moins une fois, pour réaliser un comptage efficace. « Même si son porteur fait plusieurs allers-retours, le capteur ne comptera pas deux fois la même personne. Il n’y a pas de redondances. Chaque personne est identifiée de façon unique. »

Après les chiffres « sous-évalués » de la préfecture et ceux, « surévalués », des manifestants, la société TrenCube va amener une nouvelle donnée : le nombre de manifestants ayant un Smartphone. Toujours pas de compte précis donc, mais le capteur permettra de définir avec exactitude le nombre minimum de manifestants. Il ne restera plus ensuite qu’à évaluer le pourcentage de manifestants qui ont un Smartphone !

 

Article de Charles Monnet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. Un smartphone avec le wifi d’activé !
    Ce qui personnellement ne m’arrive presque jamais car le wifi est coûteux en énergie. De plus avec l’arrivée de la 4G (et les forfait illimités) le wifi deviens beaucoup moins intéressant (du moins en ville).
    Donc ça reste encore un comptage réellement approximatif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici