Accueil Articles Société Bubble Girl : le nouveau magazine féminin destiné aux voyages

Bubble Girl : le nouveau magazine féminin destiné aux voyages

De gauche à droite : Julie Lacombe, Tiphaine Gosse et Jérôme Fourcade, les fondateurs de Bubble Girl. En octobre dernier, Julie Lacombe, Jérôme Fourcade et Tiphaine Gosse ont participé et remporté un concours organisé par le magazine féminin 100% participatif, Paulette. L’occasion pour ces étudiants toulousains de lancer leur concept qui tourne autour du voyage et des filles. Entretien avec Thiphaine Gosse et Jérôme Fourcade qui reviennent sur cette aventure.

 

Toulouse Infos : Comment avez-vous eu vent de ce concours organisé par Paulette ?

Thiphaine Gosse : Paulette est un magazine que l’on suit depuis très longtemps. En fin d’année dernière, nous sommes tombés sur le concours « Paulette Forever » qui devait permettre à des porteurs de projets sociaux, ouverts sur le monde, ouverts sur les filles, de se lancer. Nous avons choisi de participer dans la catégorie « édition » en présentant un guide de voyage sur Singapour. Cette idée nous a permis de l’emporter et depuis octobre, nous travaillons sur le projet

TI : Pourquoi un magazine de voyage?

TG : L’idée nous est venue à Singapour. J’étais en voyage avec Julie Lacombe, l’autre fondatrice. À la descente de l’avion, on s’est dit qu’il n’y avait rien aujourd’hui qui permettait aux jeunes et plus précisément aux filles de voyager de façon ciblée. On s’est rendue compte, par exemple, qu’à Singapour, on n’avait pas le droit de mâcher du Chewing-gum et que l’on risquait même des amendes. Ce sont des informations que l’on ne peut lire nulle part et nous avons décidé d’y remédier.

TI : Pourquoi le nom Bubble Girl ? Et pourquoi votre projet n’est destiné qu’aux filles ?

TG : Le nom Bubble Girl vient de la petite histoire de chewing-gum que je vous ai raconté plus haut. Quant à « girl », c’est parce qu’on est des filles et parce que notre magazine n’est adressé qu’aux filles. Nous avons remarqué que sur le marché, seuls des guides de voyages pour les familles, les couples et les aventuriers étaient disponibles. Mais rien pour les filles. Quand tu voyages et que t’es une fille, il y a des choses que tu veux et que tu dois savoir. Par exemple, une fille va avoir tendance à vouloir sortir (la cible est 18-30 ans). Du coup, on veut donner des informations sur où sortir, comment rentrer en toute sécurité, mais également savoir dire pilule du lendemain dans un pays où tu ne connais pas la langue.

TI : Quels sont les objectifs de ce magazine et vos propres objectifs ?

Jérôme Fourcade : À court terme c’est la mise en place de l’application guide sur le téléphone (où sortir, où dormir, la culture), il y aura aussi un site internet. Ce site aura 2 objectifs : compléter l’application guide et donner des informations sur le monde du voyage et la femme. Bubble girl n’est pas féministe, ni engagé, on propose juste de l’information. Un des rôles du site internet est de créer une communauté de Bubble girls à travers le monde, qui pourraient partager ses expériences et ses aventures. Le dernier objectif, dans le futur, serait de créer un format papier. De plus, on fait d’autres concours comme Biilink women qui s’adresse aux jeunes entrepreneuses qui créent des projets pour les femmes par des femmes. On se présente dans la catégorie « édition » et il y a un prix de 25 000 euros pour le projet qui va être sélectionné. En ce moment, on est une association et on espère rapidement devenir une société.

TI : Où en êtes-vous aujourd’hui et pourquoi choisir Toulouse pour le premier numéro ?

Tiphaine Gosse : On a choisi Toulouse parce que c’est notre ville et on l’adore. Il y a une culture cachée qui n’est pas assez mise en valeur et grâce à Bubble Girl, cette ambiance de soirée, de culture et de festivité sera mise en valeur.

 

Propos recueillis par Andreia Correia

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici