Accueil Articles Société Epitech Toulouse vous apprend les bases du développement d’un jeu vidéo

Epitech Toulouse vous apprend les bases du développement d’un jeu vidéo

Le mercredi, Epitech Toulouse vous apprend les bases du développement d’un jeu vidéoTous les mercredis après-midi, l’École pour l’informatique et les nouvelles technologies (Epitech) de Toulouse propose à ceux qui le désirent d’apprendre les bases du développement du jeu vidéo à travers un moteur nommé « Unity ». Le Game Lab, à l’initiative du projet, compte ainsi faire découvrir gratuitement la passion du jeu à ceux qui le désirent.

 

« Ces ateliers permettent aux jeunes qui le désirent de pouvoir passer de l’autre côté du jeu » introduit Philippe Coste, directeur du développement à Toulouse. Cette activité, gratuite et ouverte à tous, « permet de se découvrir de nouvelles passions dans un univers qui possède une vraie économie ». « Il y a en moyenne entre 4 et 5 personnes par session, ce qui est mieux que l’année dernière où ils n’étaient que deux », explique Julien Sacrez, l’un des deux animateurs. « Nous leur donnons des exercices à faire, chacun va à son rythme et nous les aidons lorsqu’ils ont des questions », continue Thomas Desbeaux, l’autre animateur.

« Je cherchais des cours de programmation pas trop chers, et j’ai atterri ici », témoigne Corentin, 15 ans, qui espère à terme pouvoir « créer un jeu avec des amis ». « L’ambiance est zen, on apprend à notre rythme, et le moteur Unity est assez simple à prendre en main », précise ce dernier. « Nous avons choisi ce moteur  car il ne se résume pas à des lignes de code. Il est intuitif et pourtant très puissant donc simple à prendre en main et permet d’aller très loin », souligne Thomas Desbeaux.

 

Le Game Lab, future plate-forme de rencontre pour les développeurs toulousains

Le Game Lab est une structure interne à l’école, créée à l’initiative des élèves et dirigée par ces derniers. « Il regroupe tout ceux qui sont intéressés par le milieu du jeu vidéo, mais pas que » précise Julien Sacrez. « Nous tentons de nous intéresser à tout ce qui est autour du jeu vidéo mais nous ne faisons pas que coder » précise-t-il. « De nos jours, il n’est pas possible de faire un jeu avec juste une personne qui crache du code, il faut des designers, des sounds designers, et c’est une émulsion qui est toujours magique à voir », se réjouit Philippe Coste qui réflechit à la mise en place de nouveaux évènements à partir de l’année prochaine. « Nous pensons à un ‘game apéro’, ça serait une bonne idée pour mettre en relation tous les passionnés du milieu à Toulouse » prévoient les étudiants.

À noter aussi que le 26 janvier, l’école sera un site d’accueil pour la Global Game Jam, événement international où les créatifs de jeux vidéo, mais aussi de plateau, travaillent à l’innovation d’un jeu pendant deux jours. « Ce sont de très belles opportunités, et c’est dans notre état d’esprit que de faire en sorte que les passionnés se rencontrent », termine Philippe Coste.

 

Article de François Nys

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici