Accueil Articles Santé Biologie médicale : 200 emplois condamnés en Midi-Pyrénées

Biologie médicale : 200 emplois condamnés en Midi-Pyrénées

Prise de sangDepuis ce lundi et jusqu’à vendredi, les laboratoires de biologie médicale sont appelés à fermer leurs portes toutes les après-midi. Une action encouragée par la Plateforme d’Exercice Professionnelle qui proteste contre les baisses consécutives des tarifs depuis plusieurs années qui vont entraîner 200 suppressions d’emplois dans la région.

 

« Fragilisés par 7 années de baisses consécutives des tarifs et une augmentation des charges exigées, les laboratoires de biologie médicale libéraux seront condamnés à prendre des mesures drastiques si les baisses annoncées par l’Assurance maladie et voulues par la Direction de la Sécurité sociale pour 2013 sont appliquées sans vision médicale et sans dialogue » protestent les biologistes qui demandent une hausse de leurs prestations, incompatible avec celle des tarifs. « Les prestations des laborantins ont fortement dégringolé. Cela va entraîner la fin des services de proximité et ce seront les patients les premiers touchés » déplore Richard Fabre, responsable syndical. « Nous voulons un encadrement des prestations et un respect de l’accord qui a été signé la semaine dernière entre la CNAM et nous-mêmes ». Un accord qui a notamment été désavoué par le Gouvernement, ce qui entraîne la grogne des professionnels de santé. « Cela va sanctionner les 500 000 patients quotidiens car la baisse de ces tarifs va entraîner une suppression de 8000 emplois à moyen terme dont 200 rien qu’en Midi-Pyrénées » précise Richard Fabre qui réclame « une discussion ouverte » avec le Gouvernement et la Ministre de la Santé.

Débutée en octobre dernier, la grève est passée à un cran supérieur le mois suivant avec la décision des laboratoires de fermer leurs portes une semaine par mois. En cas d’échec, la Plateforme d’Exercice Professionnelle « prendra les mesures qui s’imposent » annonce Richard Fabre.

 

Olivier Goarin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Toulouse Infos