Accueil Articles Santé Collecte de sang place du Capitole : « En période estivale, les besoins restent les mêmes, voire plus importants »

Collecte de sang place du Capitole : « En période estivale, les besoins restent les mêmes, voire plus importants »

Collecte de sang place du CapitolePour ceux qui souhaitent faire don de leur sang, des équipes médicales vous accueillent jusqu’à ce soir 19h, devant la mairie du Capitole. Une opération traditionnelle à Toulouse en période estivale.

 

Voilà un beau geste à la portée de tous. Sécurité oblige, il faut toutefois remplir quelques conditions. Un âge compris entre 18 et 70 ans, un poids d’au moins 50 kilos et bien sûr, une bonne santé. S’il en existe d’autres, ces trois critères sont les plus importants. « En cette période de forte chaleur, la précaution est de s’hydrater avant et après le don » précise néanmoins l’un des responsables. Pour le reste, cela se passe sous les chapiteaux. Il vous faudra préalablement répondre à un questionnaire sur votre état de santé et vos antécédents médicaux. Ceci fait, vous passerez un « test hémoglobine », afin que les professionnels vérifient votre compatibilité. La collecte s’effectuera à l’intérieur de l’un des quatre camions prévus à cet effet. Une fois votre sang donné, une collation vous sera offerte. De quoi motiver les réticents. « En période estivale, les besoins restent les mêmes, voire plus importants. Cela s’explique par un nombre plus élevé d’accidents de voitures et par l’absence des donneurs partis en vacances » explique le responsable.

 

Les toulousains sont généreux

« Sur la place du Capitole, nous touchons des gens qui n’avaient pas forcément prévus de donner leur sang. Nous captons ainsi beaucoup de jeunes, et notamment de jeunes femmes. Les touristes répondent eux aussi à l’appel ». Parmi ces donneurs, les profils varient d’une prise à l’autre. Soizic, secrétaire médicale à Toulouse, donne son sang pour la cinquième fois. « C’est important d’apporter un soutien à la recherche. Et puis, ça ne coûte rien ». D’autres sont moins rodés. Eva et Yohann, jeune couple en vacances, se sont décidés en passant devant les stands. « Nous n’avions encore jamais donné notre sang avant aujourd’hui. La procédure est un peu longue, mais la cause est importante. Il y a des gens dans le besoin pour qui ça compte énormément ». Si la jeune femme appréhende un peu, son compagnon préfère garder le sourire. « Au final, ce n’est qu’une piqûre! » s’amuse t-il. A noter que tous les ans, Toulouse organise une récolte de juin à août. Quant à la grande collecte de janvier, pour laquelle la mairie de Toulouse prête ses locaux, elle est tout simplement aujourd’hui la plus importante en Europe.

 

Christophe Guerra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici