Toulouse. « Action Suricate » pour la santé mentale des jeunes distingué par un prix européen

175
Toulouse. "Action Suricate" un dispositif pour les jeunes en souffrance cdr
Toulouse. « Action Suricate » un dispositif pour les jeunes en souffrance
cdr

Le projet Suricate en faveur de la santé mentale des jeunes fait partie des six programmes récompensés le 4 mai dernier par un Prix européen de la Santé 2021-Appel Santé mentale.

Finaliste dans la catégorie Collectivités locales, Toulouse est la seule ville française à être distinguée lors de cet appel à candidature de l’Union européenne. Ce prix récompense des autorités locales et associations affiliées ainsi que des ONG et toute autre organisation à but non lucratif qui travaillent à atténuer l’impact du COVID-19 sur la santé mentale.

Suricate est un dispositif de prévention en santé mentale, initié par la Mairie de Toulouse dans lequel des jeunes vont à la rencontre de leurs pairs (jeunes âgés de 15 à 25 ans) dans les espaces publics du centre-ville et les sites universitaires pour des actions de prévention, de sensibilisation, d’information, d’orientation. Ce dispositif offre un espace d’écoute et d’échanges autour de la souffrance psychique et du bien-être physique et psychologique.

Suricate a été baptisé du nom de ce mammifère sentinelle du désert, au comportement social et altruiste.

Les jeunes mobilisés par ce dispositif expérimental sont formés et accompagnés par un psychologue du dispositif mais aussi par leurs référents et tuteurs mobilisés par les partenaires de ce projet : le Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) de la municipalité de Toulouse, Avenir Santé Occitanie-Ouest (AS), la Mutuelle des Étudiants (LMDE), le Centre Régional des œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS de Toulouse – Occitanie), le Service Inter-universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SIMPPS), le Conseil Toulousain de la Vie Étudiante (CTVE), l’Association Régionale de Prévention et d’Aide face aux Dépendances et aux Exclusions (ARPADE), Act Up Sud Ouest (AUSO).

Il est financé par la Mairie de Toulouse et l’Agence Régionale de Santé (ARS) Occitanie

En savoir + sur le projet Suricate

 

La rédaction