Accueil Articles Santé La grippe : contagion et virulence limitées cette année en Midi-Pyrénées

La grippe : contagion et virulence limitées cette année en Midi-Pyrénées

les personnes malades ou vaccinées l'année dernière sont censée être immunisées

Comme chaque hiver, le virus de la grippe s’installe dans les chaumières françaises. En Midi-Pyrénées, l’épidémie est en ce moment même à son pic, mais François Angle, président départemental du Groupe Régional d’Observation de la Grippe (le GROG) n’est pas inquiet.

« L’épidémie est normale, le virus A (H3N2) n’est pas trop virulent, ni trop contagieux ». Selon les statistiques réalisées sur les prélèvements, 80% des personnes victimes de la grippe sont attaquées par ce virus A (H3N2), qui est quasiment similaire à celui de 2011. François Angle est confiant, « les personnes malades ou vaccinées l’année dernière sont censées être immunisées ».

Concernant la vaccination, le spécialiste ne la conseille pas à tout le monde. « Les personnes en bonne santé peuvent tout à fait faire face au virus. Par contre il est recommandé aux personnes plus faibles de le faire par prévention. Il peut tout de même être mortel dans certains cas excessivement rares ».

Depuis environ trois hivers, les virus de la grippe et de la gastro-entérite ne sont pas extrêmement contagieux. François Angle explique cette limitation de la propagation par la prise de conscience et les bonnes habitudes adoptées par la population lors de ce type d’épidémie. « Je pense que le nettoyage des mains régulier est la cause de cette diminution de la propagation des virus depuis trois ans ».

La grippe touche tout de même beaucoup les enfants de moins de quinze ans. Même si cette année, elle a lieu pendant les vacances, il faudra faire d’autant plus attention à la rentrée. « La contagion du virus A (H3N2) pourrait se développer après les vacances, car la population sera plus en contact ».

L’épidémie devrait se terminer d’ici à deux semaines environ, car « le cycle est très régulier », explique François Angle, « il dure environ quatre semaines. Le virus est apparu il y a dix ou quinze jours en Midi-Pyrénées ». Toutes les régions ne commencent pas leur « cycle » au même moment, par exemple dans la région PACA, le virus s’est déclaré depuis trois semaines.

Le virus H1N1, qu’en est-il ? « Nous l’avons décelé sur 11% des prélèvements réalisés pour le moment. C’est le virus de la grippe qui fait le plus peur, alors que la mortalité reste très faible au vu du nombre de cas recensés ces dernières années. Il ne faut pas s’inquiéter » répond le président départemental du Groupe Régional d’Observation de la Grippe.

 

Rémi Beaufils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici